Territoires Conseils

Quelles sont les règles relatives à l'intercommunalisation des eaux pluviales urbaines ?

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Constat

En vertu de l’article 3 de la loi n° 2018-702 du 3 août 2018 "relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes", les eaux pluviales urbaines sont rattachées à la compétence assainissement pour les métropoles et les communautés urbaines et font l’objet d’une nouvelle compétence à part pour les autres intercommunalités.

Réponse

Il en ressort que le service public administratif de gestion des eaux pluviales urbaines doit impérativement et dès à présent être exercé par les métropoles et les communautés urbaines dans le cadre de la compétence obligatoire "assainissement" à laquelle il est rattaché.

En revanche, pour les communautés de communes et les communautés d’agglomération, la gestion des eaux pluviales devient une nouvelle compétence détachée de la compétence assainissement et peut être exercée par ces intercommunalités à titre facultatif.

Cependant, pour les communautés d’agglomération, l’exercice de la compétence gestion des eaux pluviales est facultative jusqu’au 1er janvier 2020. Après cette date, elle deviendra une compétence obligatoire supplémentaire en plus de celles relatives à l’eau et à l’assainissement.

Les communautés de communes, quant à elles, restent libres d'apprécier, au regard du contexte local, l'opportunité d'une gestion intercommunale des eaux pluviales sur leur territoire. Il n’est pour le moment pas prévu par les textes que la gestion des eaux pluviales devienne une compétence obligatoire par la suite pour les communautés de communes.

Par conséquent, si une communauté d’agglomération ou une communauté de communes est actuellement compétente en matière d’assainissement sans plus de précision, cette expression ne vise plus que le seul assainissement des eaux usées, gestion des eaux pluviales urbaines exclue. Il en ressort que si ces intercommunalités veulent continuer à exercer la compétence relative à la gestion des eaux pluviales, elles devront décider de prononcer son transfert à titre facultatif. 

 

Références : article 3 de la loi n° 2018-702 du 3 août 2018 ; articles L. 5215-20 et L. 5217-2 du CGCT ; article 2226-1 du CGCT ; article L. 2224-8 du CGCT et article L. 5216-5 du CGCT ; article L. 5214-16 du CGCT ; Instruction relative à l’application de la loi n° 2018-702 du 3 août 2018, relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes (INTB1822718J) en date du 28 août 2018