Logement des jeunes - Un AMI pour réhabiliter les foyers de jeunes travailleurs et les résidences sociales jeunes

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Un appel à manifestation d'intérêt (AMI) est lancé sur le thème de la "Transition énergétique et sociale des foyers jeunes travailleurs et des résidences sociales jeunes". Un accord-cadre prévoit d'accompagner la réhabilitation de 170 structures membres du réseau de l'Union nationale pour l'habitat des jeunes (UNHAJ).

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ont lancé le 15 décembre un appel à manifestation d'intérêt (AMI) intitulé "Transition énergétique et sociale des foyers jeunes travailleurs et des résidences sociales jeunes", deux structures ayant pour mission d'accompagner les jeunes vers le logement autonome. L'AMI est lancé en partenariat avec Action Logement, la Caisse des Dépôts, la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf), et l'Union sociale pour l'habitat (USH). L'objectif est d'inciter les propriétaires et gestionnaires à rénover ou réhabiliter leur structure, en les encourageant à "viser la sobriété et l'efficacité énergétique du bâti" à "faire évoluer le projet social et socio-éducatif en fonction des besoins des jeunes et des territoires".

Accès facilité aux ressources de droits communs

Le projet doit également s'appuyer sur des partenariats locaux. "Ces partenariats devront permettre une articulation avec les dispositifs qui contribuent à répondre aux besoins des jeunes en termes d'accès aux droits, de logement autonome et d'emploi (garantie jeunes, service civique, prime d'activité…)", précise l'AMI.
Pour le financement des opérations, les porteurs de projets pourront s'appuyer sur les différentes ressources de droits communs proposées par les différents partenaires : appel à projet national ou local, prêts distribués par la Caisse des Dépôts et le groupe Action Logement, aides de l'Etat… Ils auront "un accès facilité" aux dispositifs et aides permettant d'optimiser les plans de financement de chaque opération. Les porteurs de projet sont invités à se rapprocher des services de l'Etat de leur département (DDT(M) et DDCS(PP)) pour être accompagnés dans la constitution de leurs dossiers, en amont du dépôt de leur demande de subvention auprès des différents financeurs.
L'USH s'engage pour sa part à mobiliser les organismes HLM et en particulier ceux qui sont propriétaires de résidences pour jeunes à s'inscrire dans la démarche lancée et à contribuer aux opérations en tant que maître d'ouvrage délégué.

Signature d'un accord-cadre avec l'UNHAJ

A l'occasion du lancement de l'AMI, un accord-cadre a été signé pour la période 2017-2019 entre les partenaires de l'AMI et l'Union nationale pour l'habitat des jeunes (UNHAJ), afin d'accompagner les 170 structures du réseau ayant déjà été identifiées comme devant faire l'objet d'une réhabilitation. Environ 13.500 logements, soit un tiers du parc actuellement géré par les adhérents de l'UNHAJ, pourraient être concernés par un besoin de réhabilitation des bâtiments donnant l'occasion d'interroger aussi le projet social et l'offre de service de la structure. Cet accord-cadre permettra la mobilisation et le développement de l'expertise interne du réseau de l'UNHAJ, aux niveaux national et local et "de mobiliser les collectivités et partenaires locaux susceptibles d'être intéressés par les projets de réhabilitation et de développement de l'offre de logement en faveur des jeunes".


Pour aller plus loin

Lire aussi