Culture - La Mnacep, nouvel outil de promotion de l'art et de la culture dans l'espace public

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Aurélie Filippetti lance une Mission nationale pour l'art et la culture dans l'espace public (Mnacep). La présidence de cette instance est confiée à Jean Blaise, créateur du Lieu unique de Nantes et de plusieurs manifestations nantaises (Les Allumées, Estuaire, Voyage à Nantes...). L'intéressé fut aussi le directeur artistique de la première Nuit blanche à Paris en 2002.

Un partenariat très étroit avec les collectivités

Selon le communiqué du ministère, cette mission "porte en elle un engagement politique fort et inédit, celui de promouvoir la place de l'art et de la culture dans l'espace public et de favoriser la rencontre de tous les publics avec la création". Si on peut discuter le côté inédit - le 1% artistique a fêté ses soixante ans en 2011 (voir notre article ci-contre du 9 novembre 2011) -, cette annonce d'Aurélie Filippetti traduit néanmoins la volonté de réactiver la démocratisation culturelle. Elle intervient d'ailleurs après celle de la mise en place d'un dispositif favorisant l'organisation d'expositions artistiques dans les entreprises.
La ministre de la Culture reconnaît que l'art est d'ores et déjà très présent sur les territoires, "comme en témoignent l'effervescence des arts de la rue, la richesse des oeuvres plastiques créées dans le cadre du 1% artistique et de la commande publique ou la valorisation du patrimoine". Mais, pour Aurélie Filippetti, il s'agit en l'occurrence de "doter les artistes, les professionnels de la culture et tous ceux qui dessinent les espaces de notre quotidien (maires et décideurs publics, aménageurs, urbanistes, architectes, paysagistes...) d'un véritable outil de travail, d'échanges et de propositions, pour affirmer cette place et ce rôle fondamental qu'a l'art au sein de la société". Il s'agit aussi de travailler en étroite liaison avec les collectivités territoriales. Pour bien marquer ce partenariat, Jean Blaise "sera accompagné" - selon l'expression du communiqué de presse - par Karine Gloanec-Maurin, présidente de la commission culture de l'Association des régions de France (ARF) et vice-présidente de la région Centre, et par Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne.

Repérer et valoriser les actions existantes

La Mnacep jouera le rôle d'une plateforme de réflexion et "s'incarnera dans un laboratoire d'idées chargé de faciliter et de renforcer la présence des arts et des artistes au coeur de l'espace public mais aussi d'imaginer de nouvelles formes d'interventions". En pratique, la Mnacep sera notamment chargée de repérer et de valoriser des actions existantes, mais aussi de proposer de nouvelles modalités de rencontres et de croisements entre les secteurs artistiques et culturels, les professionnels et les institutionnels. Elle aura également pour mission de préconiser des outils, des modes opératoires et des réglementations plus adaptés aux demandes du terrain.
L'association Hors les murs - Centre national de ressources des arts de la rue et des arts du cirque - sera chargée de coordonner les rencontres réunissant l'ensemble des acteurs concernés (Etat, collectivités territoriales et professionnels du secteur). A partir de tous ces travaux, la Mnacep produira un rapport annuel, remis par son président à la ministre de la Culture.


Pour aller plus loin

Lire aussi