Données publiques - Open Data : consultation pour un premier projet de normalisation

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Les bibliothèques publiques ou les infrastructures de données spatiale (IDS) seraient largement inutiles sans l'existence d'un catalogue normalisé utilisable par tous et susceptible d'être facilement agrégé. L'open data n'échappe pas à cette contrainte, c'est pourquoi, au début du mois de février 2012, lors de la première réunion nationale des villes ayant lancé un portail de données ouvertes, la normalisation du catalogage des données avait été pointée comme un des chantiers prioritaires. Des groupes de travail informels avaient été constitués pour structurer les actions. Or le groupe consacré aux questions de normalisation du catalogue vient de remettre les premiers résultats de ses travaux sous la forme d'un document de normalisation des jeux de données. Fruit d'un travail de synthèse et de projection réalisé à partir des projets du conseil général de la Gironde, du conseil régional d'Aquitaine, de la métropole nantaise ainsi que des villes de Montpellier et de Paris, il constitue une base de travail qui vient d'être soumise à consultation publique. L'intérêt de la normalisation est évident, comme le rappelle dans une note Jérémie Valentin, chef de projet open data à la mairie de Montpellier : "Si chacun des projets open data utilise le même formalisme pour créer ce type de catalogue, il sera facile de créer un métacatalogue à l'échelle nationale" et ainsi de permettre à tous les utilisateurs d'identifier les données qu'ils recherchent, comme rapprocher des contenus issus de différents sites pour les agréger à leur tour. Deux mois après l'annonce de la création de groupes de travail, ce premier résultat confirme le souci croissant des collectivités locales à rechercher des solutions collectives plutôt qu'individuelles afin de ne pas reproduire certaines erreurs du passé.


Pour aller plus loin

Lire aussi