Territoires Conseils

Expérimentation "zéro chômeurs longue durée" dans deux quartiers sensibles de l'agglomération lilloise (59)

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdes territoires.fr/donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Dans la Fabrique de l'emploi
© VincentLecigne-MEL | Dans la Fabrique de l'emploi

La métropole européenne de Lille (MEL) fait partie des dix territoires qui ont été sélectionnés en novembre 2016 pour se lancer dans l’expérimentation "zéro chômeurs longue durée" pour une durée de cinq ans. Ruraux ou urbains, ces territoires pilotes comptent tous entre 5.000 et 10.000 habitants. La métropole de Lille (90 communes, 1,2 million habitants) a lancé la démarche début 2017 dans deux quartiers classés prioritaires politique de la ville : à Loos, les Oliveaux, qui accueille 7.500 habitants et 360 demandeurs d’emploi de plus d’un an, et à Tourcoing, le Triangle de Menin qui compte 2.880 habitants et 173 demandeurs d’emploi de plus d’un an.

Dans le cadre de l’expérimentation "territoires zéro chômeurs longue durée" dans l’agglomération lilloise, une entreprise à but d’emploi (EBE) conventionnée a été créée en 2017 pour recruter les chômeurs de longue durée en CDI. Comme le prévoit la loi, elle est financée pour partie par la réallocation des financements publics dédiées aux traitements des chômeurs de longue durée et pour l’autre partie par les revenus de ses activités. Son offre ne doit pas concurrencer les entreprises à but lucratif déjà implantées sur du territoire. L’EBE, baptisée "La Fabrique de l’emploi" recrute sur les deux quartiers de la métropole lilloise.

Pilotage à double niveau avec les "collectifs de quartiers"

"La notion de quartier permet de nous mettre dans les mêmes conditions de proximité qu’une ville centre en milieu rural", observe le conseiller délégué à l’économie sociale et solidaire de la métropole européenne de Lille, Marc Godefroy. La seule différence porte sur le fait que le comité de pilotage porteur du projet au niveau local est un comité métropolitain qui associe les deux "collectifs de quartiers" représentant l’un et l’autre quartier. Ce sont les collectifs de quartier qui proposent les activités à créer dans le cadre de l’entreprise à but d’emploi et s’occupent de sélectionner pour le recrutement, mais c'est le comité métropolitain qui valide

Où en est-on 10 mois après le lancement ?

L’EBE la Fabrique de l’emploi a signé ses premiers contrats en juin 2017. Le compte dépassait la soixantaine début décembre 2017. D’ici la fin de l’année, la centaine d’emplois devait être atteinte. Comme le veut l’expérimentation, ce sont tous des emplois en CDI, au Smic et à temps choisi. 90% des postes sont à temps plein. En moyenne, les personnes recrutées étaient au chômage depuis 40 mois. Plus de 40 ans, c’est l’âge moyen des salariés. L’entreprise qui œuvre sous la tutelle conjointe du comité métropolitain et des collectifs de quartier est gérée par un directeur, épaulé d’une directrice adjointe et d’un responsable d’exploitation (voir encadré).

Garage solidaire, maraîchage, ressourcerie, services aux particuliers sous conditions de ressources

A Tourcoing, un garage solidaire a déjà ouvert, tandis que des activités de service aux habitants démarrait fin 2017 : services de type ménage ou petits travaux intérieurs proposées à des publics sous conditions de ressources. A Loos, des embauches ont été réalisées pour le maraîchage urbain qui va alimenter l’épicerie sociale et solidaire créée par la Fabrique de l’emploi et la vente des paniers aux habitants. A cela s’ajoutent une ressourcerie et des prestations de services aux habitants, toujours dans un cadre non concurrentiel comme l’exige le cahier des charges de l’expérimentation. "Trouver des locaux dans des tissus urbains denses n'est pas simple et a pu retarder le lancement de certaines activités", observe le directeur.

Préalable : mobiliser les chômeurs de longue durée

Dans chacun des deux quartiers, il a fallu d’abord mobiliser les chômeurs de longue durée et des acteurs locaux autour du projet. Les modalités dépendent des caractéristiques et du contexte. "Le collectif de Loos s’est appuyé sur une association d’éducation populaire à forte dimension participative. Ce sont près de 60 chômeurs de longue durée qui ont commencé à réfléchir en amont sur le projet d’entreprise à but d’emploi, en s’interrogeant sur les besoins de services non couverts hors marché, les futures activités envisageables, les moyens nécessaires, et cela très en amont. Cela leur a permis de lancer rapidement des activités dès la création de la Fabrique de l’emploi" explique le directeur de l’EBE, Ghislain De Muynck. Le collectif de la ville de Tourcoing s’est organisé essentiellement autour du centre social très implanté dans le quartier, mais avec un collectif moins nombreux.

Trouver un modèle économique durable

"Ce qui est frappant, c'est l'enthousiasme des chômeurs participants, ainsi que leur impatience tout au long de la phase de progression sur l'année 2016", souligne le conseiller métropolitain délégué à l’ESS. Autre constat positif : "l'hypothèse de départ - 'rendons la dignité des personnes via l'emploi durable' - a bien fonctionné". Enfin la mobilisation des partenaires locaux est remarquable. Reste que ce modèle doit s'appuyer sur la mobilisation des allocations dont bénéficiaient les anciens chômeurs et personne ne peut dire aujourd'hui si ce modèle est "durable ou d’exception", observe l'élu. C’est l’expérimentation qui va justement permettre de répondre à cette question.

La Fabrique bientôt Scic ?
L’entreprise à but d’emploi créée sur Lille a pour l’heure un statut associatif. L’idée est à terme de la transformer en société coopératif à intérêt collectif (Scic). L'enjeu étant de pouvoir mieux associer les salariés à la gestion de la structure. Le conseil d'administration actuel a trois collèges, l'un représentant les collectivités (composés d'élus des deux communes et de la métropole), un autre le monde économique et un dernier les associations.

Contacts

Métropole Européenne de Lille
1 rue du Ballon, CS 50749
59034 Lille Cedex

Tél. : 03 20 21 35 22
Nombre d'habitants : 1200000
Nombre de communes : 90
Nom de la commune la plus peuplée : Lille (233897 hab.)

  • Marc Godefroy
  • Conseiller métropolitain délégué à l'Economie Sociale et Solidaire