Territoires Conseils

Prévention incendie : après les feux, Allauch invite ses habitants à reboiser (13)

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdes territoires.fr/donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Journée de reboisement avec les familles
© DR | Journée de reboisement avec les familles

Pour éviter la répétition des feux qui ont détruit plus d’un quart des espaces naturels de la commune d’Allauch (prononcer Allo) en 1997, un dispositif complet de préservation du patrimoine naturel et de sensibilisation de la population a été mis en place. En complément de l’intervention des services de la commune, des journées de reboisement impliquant parents, enfants et élèves du primaire sont organisées tous les ans.

"Les journées du reboisement ont été mises en place par le maire d’Allauch, Roland Povinelli, après les feux de 1997 qui ont ravagé 1.200 hectares d’espaces naturels sur les 4.000 que compte la commune", se rappelle la conseillère municipale déléguée à la protection des collines, Nathalie Coutenet. "Nous avons fait de la préservation de notre patrimoine paysager et environnemental une priorité et un combat permanent." Et c’est bien de combat qu’il s’agit.

Sécheresse, vent, mais aussi imprudents…

Aux portes de Marseille, Allauch, 21.500 habitants, est au cœur des massifs du Garlaban et de l’Étoile chers à Marcel Pagnol. En 2017, il n’est pratiquement pas tombé une goutte d’eau entre la fin avril et le début du mois de novembre. Sans compter le vent qui peut souffler plusieurs jours par mois et contribuer à dessécher la végétation. Sans compter non plus les promeneurs imprudents qui arpentent les sentiers de ces superbes collines une cigarette à la main.

Dispositif de défense incendie

Pour faire face à cette situation complexe, la commune d’Allauch a élaboré un dispositif éprouvé de défense contre les incendies de forêt. Son territoire est sillonné de 50 km de pistes où sont installés une vingtaine de citernes et de bassins ainsi qu’une trentaine de barrières et de portails qui limitent les accès aux massifs. Ses équipements sont régulièrement entretenus et leur efficacité est augmentée par des coupes d’éclaircie et des débroussaillements. C’est dans ce contexte que s’insèrent deux types de journées annuelles de reboisement.

Sensibiliser les familles en les invitant à reboiser les collines incendiées

Depuis 1997, un dimanche par an, les familles sont invitées à la mise en terre de jeunes plants d’arbres. "Nous sommes parfois surpris par le nombre de parents et d’enfants qui participent à cette opération, y compris quand le beau temps n’est pas au rendez-vous. En moyenne de 550 à plus de 700 personnes s’impliquent dans cette opération citoyenne", souligne la déléguée à la protection des collines. L’évènement est organisé par le service municipal de la protection de l'environnement et les participants sont encadrés par des agents de l’Office national des forêts (ONF), des sapeurs-pompiers et les services techniques de la commune. Un déjeuner est offert aux participants.

Les enfants du primaire plantent des arbres et suivent leur croissance

Depuis février 2009, à cette journée familles s’ajoutent des journées de reboisement organisées par les écoles primaires d’Allauch et le comité communal feux de forêt (lire encadré) avec l’appui du service Environnement et de l’ONF. Entre février et mai, une trentaine de classes du CP au CM2 participent chaque année à ces journées. "Les enfants qui plantent un arbre mettent leur nom sur le tuteur destiné à le soutenir pendant les premiers temps de sa croissance", raconte l’élue. "Nous assurons ensuite un suivi en passant dans les classes pour relancer la discussion sur les plantations, voir ce que les enfants en retiennent et les sensibiliser aux bons comportements à avoir vis-à-vis de l’environnement. Notre but est de montrer l’importance des collines pour la ville et ses habitants."

Arbousiers, chênes et cormiers : des arbres choisis pour leur résistance au feu

Les terrains municipaux situés en secteurs naturels sur lesquels s’effectuent toutes les journées de reboisement sont préparés en amont par le service Environnement. Quand les parents et les enfants arrivent, ils n’ont plus qu’à planter là où les trous ont été creusés. Si les écoles le souhaitent, les jeunes élèves peuvent revenir en juin arroser les arbres. L’entretien et l’arrosage (deux fois par semaine quand il fait chaud) sont assurés par les bénévoles du comité communal des feux qui transportent des bidons de 10 litres d’eau sur des chemins parfois escarpés. Les espèces d’arbres plantées sont sélectionnées pour leur résistance au feu et pour leur adaptation aux sols. Y figurent notamment des arbousiers, des chênes blancs, des lauriers-tins, des cormiers… Ces arbres ont également la particularité de produire des baies et des fruits, ce qui est favorable pour la faune.

Dispositif de surveillance 24h/24

Plus de 30.000 arbres ont été replantés depuis que ces journées existent. Ces efforts fournis tant par la population que par les agents de la commune et les élus seraient vains sans la mise en œuvre d’un dispositif de surveillance et d’alerte efficace. Outre les sept agents du service de protection des collines, un dispositif exceptionnel, de jour comme de nuit, a été mis en place à l’été 2017. Plus de 40 vacataires ont été recrutés. Quotidiennement, une vingtaine de personnes surveillait les collines 24h/24 à partir de vigies ou à l’occasion de rondes dans des voitures. Ce dispositif a permis de mettre un terme aux agissements d’un pyromane qui a allumé l’été 2016 une douzaine de feux à proximité d’habitations pour se venger du refus d’attribution d’un logement HLM de la mairie d'une commune voisine. "Cette surveillance sert aussi indirectement à la prévention de la délinquance et rassure la population", indique la conseillère municipale. Toutes ces mesures ont évidemment un coût : 560.000 euros en 2017. Mais depuis 1997, aucun feu significatif n’est à déplorer sur le territoire communal. Et les journées du reboisement ont reçu l’an dernier le prix Territoria Or qui récompense l’innovation au service des territoires.

Le comité communal feux de forêt
Créé en 1979 à l'initiative du maire en place, Roland Povinelli, le comité communal feux de forêt (CCFF) regroupe une soixantaine de volontaires amoureux de la nature et de leur territoire. Ils conduisent une action de surveillance, de prévention et de préservation des espaces naturels en effectuant des patrouilles à cheval, en VTT ou en 4X4. Grâce à leur connaissance du terrain, ils assistent les pompiers, les guident et les aident dans les opérations d’évacuation. Le CCFF fonctionne sous le statut de réserve communale de sécurité civile.

Contacts

Commune d'Allauch
Place Pierre Bellot, BP 27
13718 Allauch Cedex

Tél. : 04 91 10 48 00
Nombre d'habitants : 21500
Site officiel : https://allauch.com


Pour aller plus loin