La réforme du stationnement payant sur voirie

© Fotolia |

Réclamée de longue date par les autorités organisatrices de la mobilité, la réforme du stationnement payant sur voirie, prévue par la loi Maptam de 2014, est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. D'une organisation pénale identique partout, le système se décentralise et le caractère payant du stationnement se déconnecte du champ de la police municipale, pour devenir une question domaniale. L'amende pénale disparaît au profit d'une redevance de stationnement dont les automobilistes doivent s’acquitter, soit par paiement immédiat, soit ultérieurement via le paiement d’un forfait de post-stationnement Pour les quelque 800 collectivités concernées, elle entend faciliter la gestion la gestion des flux de circulation automobile et partant, les politiques de mobilité durable.

Articles Localtis

Voir tous les dossiers