En bref - Deux députés se penchent sur le fondamentalisme dans les services publics

Publié le 09/10/2018

Quel est le poids du fondamentalisme religieux dans les services publics ? C'est ce que les députés Éric Diard (LR, Bouches-du-Rhône) et Éric Poulliat (LREM, Gironde) vont chercher à savoir. Nommés rapporteurs d’une mission d’information de la commission des lois sur "la radicalisation dans les services publics", le 2 octobre, ils se pencheront tant du côté des fonctionnaires que des usagers. Éric Poulliat est déjà membre du groupe de travail sur la fonction publique à l'Assemblée. La mission devra notamment étudier comment "faire converger la prévention de la radicalisation dans la fonction publique dans un moment où on parle de la réformer", indique-t-il à l'AEF. Les travaux qui devraient durer six mois pourraient ainsi déboucher sur des dispositions rattachées au futur projet de loi sur la réforme de la fonction publique attendu pour 2019.