Logement étudiant - Action logement et le Cnous signent une convention en faveur du logement des jeunes

Publié le 10/07/2018

Action logement et le Cnous ont signé une convention sur l'accès au logement des étudiants et alternants. Le texte annonce notamment des "conventions territoriales spécifiques" prévoyant que, durant les vacances universitaires, les logements étudiants (gérés par les Crous) soient mis à disposition des jeunes actifs (accompagnés par Action logement).

Acteurs majeurs du logement étudiant, Action logement et le Centre national des œuvres universitaires et scolaires (Cnous) ont signé, le 29 juin, en présence de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, une convention prévoyant "de nouvelles dispositions pour faciliter l'accès au logement des étudiants et alternants".
Cet accord doit s'appliquer dès la rentrée 2018. Il s'inscrit dans le cadre de la feuille de route du gouvernement, qui fixe un objectif de création de 60.000 logements étudiants sur la durée du quinquennat (voir notre article ci-dessous du 24 novembre 2017).

Extension de Visale et conventions territoriales

La convention prévoit trois axes de développement. Le premier concerne "l'élargissement du dispositif gratuit Visale à l'ensemble des étudiants et alternants, de moins de 30 ans, dans tous les parcs locatifs (parc des résidences universitaires et parc privé)". Il vise la nouvelle formule élargie de Visale, entrée en vigueur tout récemment (voir notre article ci-dessous du 21 juin 2018). En pratique, le réseau des Crous (centres régionaux) apportera son appui à la diffusion de ce dispositif de caution locative et favorisera son "large déploiement" dès la rentrée 2018-2019, "afin que de nombreux étudiants puissent s'en saisir".
Le second axe de la convention consiste à inciter les Crous à conclure des "conventions territoriales spécifiques" avec Action logement. Ces partenariats visent à mobiliser les logements gérés par les Crous hors des périodes de présence étudiante. Il s'agit en l'occurrence de "faciliter l'accès aux résidences universitaires des Crous, aux jeunes actifs accompagnés par Action logement (alternants, stagiaires intérim, mobilité temporaire...) sur des périodes à forte vacance locative".

Deux acteurs majeurs du logement étudiant

Enfin le troisième axe porte une ambition plus générale. Action logement et les Crous entendent en effet partager leurs expertises en matière d'innovation sur l'habitat étudiant, pour accompagner la réalisation du plan gouvernemental en faveur de la production et de l'amélioration des logements pour les étudiants et des jeunes actifs.
Les Crous participent en effet de très près aux plans gouvernementaux pour le logement étudiant. Ils gèrent environ 170.000 logements en résidences universitaires, mais favorisent également l'accès sécurisé des étudiants au parc locatif privé, à travers le site lokaviz.fr, mis en œuvre par le Cnous et le ministère.
Action logement s'est engagée, à travers sa convention d'objectifs et de gestion (COG) 2018-2022 (voir notre article ci-dessous du 17 janvier 2018), "en faveur de l'accès au logement de nos concitoyens, notamment les étudiants, les jeunes actifs, les salariés les plus fragiles ou en mobilité". Action logement doit ainsi mobiliser - tous publics confondus - plus de quinze milliards d'euros sur la durée de la COG. Outre le dispositif Visale, il doit notamment cofinancer sur les cinq prochaines années, aux côtés de l'État, 40.000 logements dédiés aux jeunes, dont 20.000 spécifiquement destinés au logement des étudiants.


Pour aller plus loin

Lire aussi