"Urbanisme" - Prendre soin des urbains

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

© Revue Urbanisme |

Sous ce titre, la revue Urbanisme s’intéresse dans son nouveau numéro aux interactions anciennes entre la ville et la santé puisque la ville est considérée depuis longtemps à la fois comme pathogène et comme un lieu de progrès en matière d’hygiène et de salubrité publiques. Cette tension est toujours d’actualité puisque la pollution atmosphérique demeure un facteur de risque majeur pour les urbains. Les villes, malgré la décentralisation, ont peu de pouvoirs en matière de santé et leurs politiques en ce domaine relèvent du volontarisme. Aujourd’hui, elles multiplient les initiatives pour intégrer les enjeux de santé dans leurs politiques urbaines. A l’initiative de l’École des Hautes Études en Santé Publique, se développe une approche de l’urbanisme "favorable à la santé", guide méthodologique à l’appui. Des villes et des métropoles se saisissent de ces enjeux à l’occasion de leurs démarches planificatrices ou d’un projet urbain. Ce dossier rend notamment compte des politiques santé de la ville et de la métropole de Rennes et de l’Eurométropole de Strasbourg. Ce dossier s’intéresse aussi aux inégalités sociales et territoriales en matière de mortalité, d’accès aux soins et de prévention.
L’invitée de ce numéro est Monique Eleb, enseignante-chercheure, spécialiste de l’habitat.
Avec ce numéro est diffusé un supplément de 26 pages intitulé "Pays en voie de développement/Transition urbaine et mobilité", réalisé en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD).