En bref - Paris 2024 : la mobilisation foncière avance au pas de course

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

La mobilisation foncière pour les Jeux olympiques de 2024 est "en avance sur sa feuille de route". C'est ce qu'indique l'EPF Île-de-France dans un communiqué du 19 septembre. L'opérateur public foncier de l’État, qui s'est vu confier une mission afin de permettre pour la fin 2019 la libération du foncier nécessaire à l'aménagement des terrains olympiques, précise en effet que près de deux tiers des accords amiables ont d’ores et déjà été bouclés avec les entreprises présentes sur le futur site du Village des athlètes, situé sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L'Île-Saint-Denis. En outre, l’EPF Île-de-France signera avant la fin de l’année les premiers actes d’acquisition et mettra avec plus de douze mois d’avance les terrains à la disposition de la Solidéo, l'établissement public chargé de la délivrance des infrastructures et équipements nécessaires à la tenue des Jeux. "La majorité des entreprises présentes sur site ont parfaitement compris l’intérêt de passer des accords amiables et de faciliter la mise en oeuvre rapide des aménagements nécessaires au bon déroulement des Jeux olympiques 2024", a commenté Geoffroy Didier, président du conseil d’administration de l'EPF Île-de-France.

Lire aussi