Continuum de sécurité : le gouvernement prendra ses décisions "dès la fin de l'année" après concertation

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Le gouvernement souhaite "engager une concertation approfondie" sur les propositions contenues dans le rapport parlementaire sur le continuum de sécurité, a indiqué Matignon, dans un communiqué, mardi soir. Ce rapport des députés LREM Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue commandé en février a été remis le 11 septembre au Premier ministre, en présence du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb (voir ci-dessous notre article du 11 septembre). Le Premier ministre a demandé à cette occasion à son ministre "de conduire cette concertation avec, notamment, les représentants des élus, des polices municipales, des gardes champêtres et des entreprises de sécurité, afin de préciser dès la fin de l’année les suites opérationnelles qui seront données au rapport des deux parlementaires", précise le communiqué.
Cette concertation visera en particulier les points qui nécessiteraient des évolutions législatives, "il en va ainsi, notamment des propositions visant à rendre obligatoire l’armement des policiers municipaux sauf décision contraire du maire". Sont aussi ciblés, l’accès à de nouveaux fichiers de police pour les policiers municipaux, l’évolution des règles d’armement des agents de sécurité privée, la possibilité pour eux de constater certaines infractions ou encore de leur transférer certaines missions actuellement exercées par les forces de l’ordre.
 

Télécharger

Lire aussi