En bref - Europacity : le promoteur appelé à revoir ses engagements environnementaux et commerciaux

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Nouvel épisode dans le feuilleton sur la construction du mégacomplexe Europacity (dans le Val-d'Oise) : le promoteur Alliages et Territoires (coentreprise d’Immochan et du chinois Wanda) négocie actuellement une convention avec l’Etat pour s’engager sur des aspects environnementaux et commerciaux, a-t-il annoncé à l’AFP, vendredi, confirmant ainsi des informations du Monde. Le protocole signé en 2015 entre l’aménageur Grand Paris Aménagement (GPA) et le promoteur arrivant à expiration à la fin de 2018, son renouvellement est l’occasion "de renforcer nos exigences : nous souhaitons revoir certaines composantes du projet", a déclaré le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, dans un article du journal Le Monde daté du 30 août. Mais l’Etat n’entend pas pour autant remettre en cause ce projet contesté de 80 hectares et de 3,1 milliards d'euros prévu dans le triangle de Gonesse. Au printemps, il avait fait appel d’une décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise du 6 mars annulant l’arrêté préfectoral créant la zone d’aménagement concerté (ZAC) préalable à la construction du projet.
La convention en cours de négociation pourrait prévoir "la possibilité d’un phasage afin de limiter les effets de la concurrence commerciale sur le territoire", selon Le Monde. "La prise en compte des enjeux commerciaux et de ses conséquences sur la région est une première victoire", "un premier pas important vers sa remise en cause", estime le collectif "Europas du tout", dans un communiqué, vendredi. Ce collectif, qui rassemble commerçants indépendants, associations et salariés, réclame l’abandon pur et simple du projet. Il organisera "sa première mobilisation de commerçants et d’élus", le 27 septembre, sur la commune d’Aulnay-sous-Bois.
 

Lire aussi