Deux parlementaires chargés d'une mission sur la préservation des zones humides

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

© Fotolia |

La députée LREM de Charente-Maritime Frédérique Tuffnell et le sénateur indépendant de la Somme Jérôme Bignon ont été chargés par le Premier ministre, Édouard Philippe, d’une mission sur la préservation des zones humides. Ces deux spécialistes de la loi Biodiversité - l’une vient de coprésider la mission de suivi de l’application de la loi du 8 août 2016, l’autre a été rapporteur du projet de loi au Sénat - ont été désignés par deux décrets du 3 août publiés au Journal officiel mardi 7 août 2018. Le lancement de cette mission parlementaire était prévu par le plan Biodiversité présenté le 4 juillet dernier. Celui-ci entend porter une "attention particulière" aux zones humides, dont la disparition et la dégradation se poursuivent malgré plusieurs plans nationaux successifs, et prévoit de renforcer en 2019 le cadre d'action pour la préservation et la restauration de ces espaces.
Entre 1960 et 1990, près de la moitié des zones humides en France ont disparu, selon un rapport d'expertise  publié en mars dernier par le Commissariat général au développement durable (CGDD). "Les milieux humides et aquatiques continentaux font partie des écosystèmes
les moins bien conservés à l’échelle nationale, ce qui les place au coeur des
enjeux de conservation", souligne ce document qui précise que ces milieux abritent en effet près de 45% des espèces menacées en France métropolitaine. Le rapport insiste aussi sur les "biens et services écosystémiques" fournis par les zones humides qui permettent notamment de réguler la qualité des eaux de surface par leur capacité de rétention de l’azote, du phosphore, des matières en suspension et des micropolluants organiques et, pour certaines d'entre elles, de faciliter un stockage de l’eau et un ralentissement des écoulements, jouant ainsi un rôle d’atténuation des phénomènes de crues. 

Références : décret du 3 août 2018 chargeant une députée d’une mission temporaire, JO du 7 août 2018, texte n°43, décret du 3 août 2018 chargeant un sénateur d'une mission temporaire, JO du 7 août 2018, texte n°40 

Lire aussi