Action publique 2022 - Trois chantiers pour transformer l'administration territoriale de l'État

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Édouard Philippe a présenté mercredi 25 juillet les grands axes de la transformation de l'organisation territoriale des services de l'État, qui doit être engagée à la rentrée pour se positionner "au plus près du terrain". L'objectif est de redonner "cohérence et efficacité aux missions de l'État sur les territoires", écrit Matignon dans un communiqué publié à l'issue de la Conférence nationale de l'administration territoriale de l'État (Cnate). Trois principes d'action ont été fixés. L'État devra "partir des attentes des citoyens" pour "se positionner au plus près du terrain". "Pour répondre au besoin de proximité et d'accompagnement, l'exercice des missions devra se faire prioritairement au niveau départemental et infra-départemental en revenant sur la tendance continue à la concentration des moyens au niveau régional qui a marqué les évolutions de ces 15 dernières années", indiquent les services du Premier ministre. L'État entend également "encourager la différenciation" pour permettre aux services "de s'adapter aux spécificités de chaque territoire". Le gouvernement veut notamment "faire évoluer le modèle des Maisons de services au public, mal connues du grand public" : "L'objectif est de déployer des guichets multiservices et polyvalents communs à l'État, aux collectivités et aux opérateurs qui permettront aux usagers de réaliser, dans un même lieu, les démarches les plus utiles et les plus demandées." Ces "guichets de proximité" devront "offrir un 'service public à visage humain' et un accompagnement personnalisé pour les usagers qui sont aujourd'hui éloignés du numérique". Après concertation, les préfets de région feront des propositions mi-octobre pour des décisions "d'ici la fin de l'année 2018".

Lire aussi