En bref - A Nice, des policiers municipaux devant les écoles qui le demandent

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

"La ville de Nice mettra à disposition de chaque groupe scolaire qui en fera la demande un fonctionnaire de police non armé qui appliquera les missions déclinées lors de l’expérimentation", a annoncé Christian Estrosi le 6 juillet. Le maire de Nice s’exprimait lors d’une conférence de presse consacrée au bilan de l’expérimentation des policiers municipaux dans trois écoles de la commune. Mis en œuvre depuis avril 2018 avec l'autorisation du ministre de l'Éducation nationale, le dispositif, qui prenait fin à la veille des vacances d’été, sera donc pérennisé mais pas dans toutes les écoles et pas tout de suite. Son déploiement sera "effectif à partir de janvier 2019", "les conseils d’école de l’année 2018/2019 étant programmés en novembre", a indiqué le maire.
"Les missions remplies par le policier municipal ont permis de combler les manquements en termes de sécurisation des bâtiments" ainsi qu'"une amélioration dans la pratique des exercices de sécurité effectués tout au long de l’année", estime Florence Tinelli, directrice du groupe scolaire Ventabrun.

Lire aussi