Culture près de chez vous - La tête de Kéros, "Marat assassiné" et le maillot de Platini au "Catalogue des désirs" 2018-2019

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdes territoires.fr/donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

© Ministère de la Culture |

Dans le cadre de son plan itinérance "Culture près de chez vous", Françoise Nyssen a présenté le 11 juin le Catalogue des désirs. Un "forum des désirs" se tiendra début juillet pour mettre en relation, sous la forme de "speed-dating", les représentants des musées nationaux et les acteurs des territoires (élus, musées, associations), en vue de monter des projets partenariaux. Pour l'heure, trois projets d’itinérance sont programmés et dix autres engagés.

Françoise Nyssen avait rêvé de "déplacer la Joconde". Mais le chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci restera au Louvre pour un bout de temps encore. Il ne fait pas partie des 477 "œuvres iconiques" du "Catalogue des désirs" 2018-2019 présenté le 11 juin par Françoise Nyssen, dans le cadre du plan itinérance "Culture près de chez vous" lancé fin mars à la Grande Halle de la Villette (voir notre article ci-dessous). Parmi les œuvres "emblématiques", le ministère de la Culture signale la Tête de Kéros cycladique du Louvre, les "Roulottes" de Van Gogh du musée d’Orsay et la "Nature morte au guéridon" de Picasso, le "Visnu" népalais du musée Guimet, le "Groom" de Soutine du musée national d’Art moderne et le "Portrait de Victor Hugo" de Bonnat conservé au château de Versailles.

Portrait de Louis Pasteur, robe noire d'Edith Piaf...

Le ministère attire également l'attention vers des œuvres "historiques" présentées au catalogue, telle que le "Marat assassiné" de l’atelier de David, des portraits de personnages célèbres (François 1er, Jean de La Fontaine, Louis Pasteur), ou encore le premier livre imprimé en langue basque (prêté par la BnF).
Il cite aussi quelques objets "affectifs" ou "mythiques d’un imaginaire partagé" : la robe noire d’Edith Piaf (BnF), la tenue d’Alain Prost (musée national du Sport), le maillot de Platini (MuCEM), ou encore le manuscrit d’Aimé Césaire de "Cahier d’un retour au pays natal" (BnF). Il mentionne enfin quelques œuvres "inédites", comme celles venues du Mobilier national, de la BnF ou du musée des Arts décoratifs (MAD).
Le catalogue classe les œuvres ou objets non pas par thématiques mais par ordre chronologique. Il commence par un silex taillé lors de la période paléolithique venant du museum national d'Histoire naturelle et s'achève par une installation d'Aurélie Pétrel intitulée "Partitions : Fukushima#2" du centre national des Arts plastiques.

Un forum des désirs sous format "speed-dating"

Cette liste d'œuvres appartenant à des collections nationales est une "première base" pour les conservateurs de musées en régions et les porteurs de projets, en vue d’expositions et de "projets de médiation" dans les territoires. Pour rappel, les territoires visés par le plan itinérance sont : "hors des grandes métropoles, dans des villes moyennes, des quartiers prioritaires, des centre-bourgs, des zones rurales". Les œuvres peuvent être prêtées durant six mois à un an.
A l'occasion de la sortie du catalogue, le ministère a annoncé que se tiendra, "au début du mois de juillet", un "forum des désirs" destiné à faire se rencontrer les représentants des musées nationaux et les acteurs des territoires (élus, musées, associations), en vue de monter des projets partenariaux. Le format choisi sera celui du speed-dating ("rencontre-minute" en bon français).

Aide financière aux projets et cadre conventionnel

Après avoir conçu le catalogue, les commissaires généraux Olivia Voisin et Sylvain Amic (nommés en avril, voir notre article ci-dessous) voient leur mission évoluer. Ils vont maintenant jouer le rôle "de passeurs, d’accompagnants, de négociateurs" : ils vont participer avec les acteurs de terrain à l’identification des lieux d’accueil, leur mise en relation avec des œuvres et veiller à "la bonne appropriation des projets" et "au développement des publics les plus éloignés".
Ils pourront pour cela s'appuyer sur le réseau des directions régionales des affaires culturelles (Drac), qui ont déjà dressé une liste des lieux susceptibles d’accueillir des œuvres des collections nationales. L'idéal : des "petits établissements actifs" situés dans "les territoires plus isolés" et qui "peuvent jouer un rôle central pour la diffusion de la culture". Les Drac peuvent leur apporter "un accès facilité aux collections nationales, une aide financière et une expertise dédiée, un cadre conventionnel", indique le ministère.

Premiers projets à Agen, Cambo-les-Bains et Pau

Pour l'heure, trois projets d’itinérance sont annoncés pour 2018-2019 et dix territoires sont "engagés". Les trois premiers projets sont portés par des directeurs de lieux culturels, ont reçu l’adhésion de leurs élus et l’accord de prêt des institutions nationales. "La Dame à l’éventail" de Goya est prêté par le musée du Louvre au musée des beaux-arts d’Agen. Le musée d'Orsay prêtera "L’Autoportrait" de Clémentine-Hélène Dufau, auteure des décors de la villa Arnaga à Cambo-les-Bains (64) qui abrite le musée Edmond-Rostand. Et "Le sabre de Bernadotte", provenant des collections de musée de l’Armée ira au musée Bernadotte à Pau, dans le cadre d'une manifestation pour les 200 ans de l’accession au trône de Suède du général napoléonien.
Par ailleurs, dix collectivités* ont "exprimé leur désir" de présenter un projet dans le cadre de la mission en les soutenant financièrement. Il s'agit là de territoires qui ont obtenu l’engagement des élus, directeurs et responsables scientifiques.

* Saint-Lô (Manche), Saint-Claude (Jura), Savigny-en-Véron (Indre-et-Loire), Romorantin et Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher), Sens (Yonne), Roanne (Loire), Moulins (Allier), Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère), Châteauneuf-sur-Loire (Loire),Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).
 


Pour aller plus loin

Lire aussi