En bref - Accord au Parlement européen pour actualiser les règles de l'UE sur les télécoms

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdes territoires.fr/donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Le nouveau code européen des télécommunications stimulera les investissements dans les réseaux à très grande capacité, y compris dans les zones rurales isolées. L’accord scellé, mercredi 6 juin, entre le Parlement européen et le Conseil, prévoit trois dispositions visant à améliorer très sensiblement la connectivité : la mise en disponibilité du spectre radio électrique 5G dans l’union européenne, d’ici fin 2020, afin d’améliorer le déploiement des réseaux 5G ; des dispositions destinées à faciliter le déploiement de nouveaux réseaux fixes de grande capacité avec des règles de co-investissement plus lisibles, la promotion de la concurrence et une simplification réglementaire sur les goulets d’étranglement constitués par le câblage des immeubles ; des dispositions destinées à mieux protéger les consommateurs sur les services web comme sur les services traditionnels (tarifs abordables, appels internationaux plafonnés à 19 centimes la minute, transparence tarifaire…).
En 2016, la Commission avait proposé la mise en place d’un code européen des communications électroniques et d’une proposition de règlement pour assurer une mise à jour de règles datant de 2009. Une fois pleinement adopté par le Parlement européen et par le Conseil, les Etats membres disposeront de deux années pour transposer ce nouveau code dans leur législation nationale.