En bref - Loi Pacte : Action Logement annonce avoir trouvé un accord avec le gouvernement

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdes territoires.fr/donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

"Nous avons trouvé un accord technique avec le gouvernement sur le montant global qui était remis en cause dans l'avant-projet de loi Pacte : Action Logement conservera la totalité de ses ressources", a annoncé le 5 juin Bruno Arcadipane, président d'Action Logement, lors de la conférence de presse accompagnant la signature tripartite avec la Caisse des Dépôts et l'Etat sur le dispositif de financement "PGB 2.0" (voir notre article dans l'édition de ce jour).
Pour rappel, Action Logement avait alerté, à la fin de l'hiver (voir notre article du 14 mars 2018), sur une mesure prévue dans l'avant-projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) visant à relever le seuil de 20 à 50 salariés pour l’assujettissement des entreprises à la participation à l’effort de construction (Peec), entrainant pour elle une perte de ressources de l’ordre de 300 millions d'euros par an. Action Logement avait alors menacé de remettre en cause les termes la convention 2018-2022 signée avec l'Etat le 16 janvier dernier (voir notre article du 17 janvier 2018), avec des conséquences sur le financement de plusieurs politiques clés du gouvernement : opérations Anru, opérations Cœur de villes, bonification des prêts de haut de bilan, achat en bloc de logements HLM...
On n'en sait pas beaucoup plus sur cet "accord formel", sinon qu'il ne remet pas en cause la mesure prévue dans le futur projet de loi Pacte, lequel n'a toujours pas été présenté en conseil des ministres.

Lire aussi