Sports - La FNOMS veut se tourner davantage vers les élus municipaux

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© Fnoms |

Quelques jours à peine après la tenue de son congrès annuel, organisé les 11 et 12 mai à Figeac, la Fédération nationale des offices municipaux du sport (FNOMS) a rendu public son projet fédéral 2018-2021, intitulé "L'innovation au service du sport pour tous". Cette fédération à l'action souvent méconnue, qui regroupe quelque 1.200 offices municipaux du sport en France, cherche à développer et promouvoir le sport pour tous, mais aussi à agir en interface entre les pouvoirs politiques et le monde sportif.
Son projet 2018-2021 lance ainsi plusieurs pistes de travail en direction des municipalités. Alors qu'une importante réflexion sur la gouvernance du sport est en cours en France, la FNOMS entend y prendre sa part et compte "collaborer avec l’ensemble du monde sportif notamment par la création de programmes de collaboration avec le monde universitaire, le sport en entreprise mais surtout les organismes d’élus municipaux".
Par ailleurs, la FNOMS, dont l'action vise notamment deux territoires-cibles – la ruralité et les quartiers de la politique de la ville – souhaite faire des équipements sportifs de proximité "un enjeu en établissant un schéma directeur de nos équipements et de leur animation et en développant des outils de communication à l’intention des collectivités".
Enfin, de façon plus pratique, la FNOMS annonce qu'elle favorisera la mise en place d’outils de promotion des activités physiques et sportives locales à travers des guides des associations sportives ou guides du sport édités par les offices du sport, ou encore en créant des plateformes du sport local, physiques ou virtuelles, portées par ces mêmes offices.

Lire aussi