La Team France Export se déploie en région

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Christophe Lecourtier, au micro, directeur général de Business France, lors des Rencontres pour l'attractivité de la France organisées le 15 mai 2018
© @clecourtier | Christophe Lecourtier, au micro, directeur général de Business France, lors des Rencontres pour l'attractivité de la France organisées le 15 mai 2018

La Team France Export devrait permettre d'accompagner plus efficacement les entreprises à l'export, disposant désormais en région d'un même lieu, d'une même feuille de route et d'un même système d'information. C'est en tout cas la conviction du directeur général de Business France, Christophe Lecourtier, qui, lors des Rencontres pour l'attractivité de la France organisées le 15 mai 2018, a signalé que neuf à dix régions avaient déjà accepté de déployer le dispositif sur leur territoire.

"Une même adresse, une même feuille de route et un même système d'information." Voilà les ingrédients de la nouvelle "Team France Export" annoncée le 23 février dernier par le Premier ministre (voir notre article ci-dessous du 26 dévrier 2018), selon Christophe Lecourtier, directeur général de Business France et inspirateur du dispositif (voir nos articles ci-dessous du 30 novembre 2017 et du 17 janvier 2018). Ce guichet unique d'accompagnement des entreprises à l'export est l'un des pivots de la stratégie gouvernementale pour le commerce extérieur.
A la tête de ce guichet : les régions et l'Etat. Et autour : des partenaires qui viennent s'agréger comme l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi), Bpifrance, et des acteurs privés."Nous n'avons jamais eu cela", assure Christophe Lecourtier à Localtis à l'occasion des Rencontres pour l'attractivité de la France organisées le 15 mai 2018 à Paris.

Un système d'information unique recueillant les démarches des entreprises à l'international

D'ici l'été, dans les "neuf à dix régions" qui se lancent dans la démarche, les collaborateurs des chambres de commerce et d'industrie, de Business France et du conseil régional seront réunis au sein d'un même lieu et partageront le même système d'information qui recueillera toutes les informations sur les démarches réalisées à l'international par les entreprises. La Normandie et la Provence-Alpes-Côte d'Azur étaient les deux régions pilotes pour expérimenter le dispositif à partir du mois de février, les Hauts-de-France, l'Occitanie, l'Auvergne-Rhône-Alpes notamment, ont, depuis, rejoint la liste.
Le guichet unique s'inscrit dans le cadre des stratégies régionales de développement économique, d'innovation et d'internationalisation (SRDEII). "Il sera customisé en fonction des régions ; nous n'aurons pas le même dispositif partout", souligne Christophe Lecourtier.
Selon lui, si chaque gouvernement a bien tenté de lancer ce type de démarche, les précédents "guichets uniques" promis à multiples reprises auraient à chaque fois peiné à se développer, chaque acteur continuant à proposer de son côté ses services aux entreprises, qui ne s'y retrouvaient pas plus. Pour bâtir la nouvelle Team France Export, "nous sommes partis des besoins des entreprises qui nous demandaient de faire plus simple, et plus efficace, c'est-à-dire de construire un dispositif adapté à chaque demande avec une offre de services correspondant à leurs besoins", a indiqué Christophe Lecourtier lors des Rencontres. "La réforme est aussi systémique, c'est-à-dire qu'elle vise à réaliser une nouvelle donne entre les acteurs" a-t-il précisé.

Un guichet unique également au point d'arrivée

Et si, comme il dit, la "bataille de l'export se gagne d'abord en France", l'idée est aussi de simplifier aussi l'accueil et les visites à l'étranger. "Il y aura un guichet unique également au point d'arrivée, dans les pays où les entreprises souhaitent exporter, pris en charge soit par Business France, soit par une CCI, soit par un acteur privé, mais avec le même cahier des charges pour que les entreprises trouvent le même niveau de services." Une organisation renouvelée qui devrait aussi permettre de réaliser des économies avec des coûts de fonctionnement à la baisse.
La démarche ne fait que commencer. Il faudra attendre un peu pour voir si cette fois-ci elle porte ses fruits. Aujourd'hui, seulement 124.000 entreprises françaises exportent, et une entreprise sur quatre qui a exporté une année ne renouvelle pas l'expérience l'année suivante, car elle est mal orientée ou mal préparée. Quant à la balance commerciale de la France, elle est toujours largement déficitaire : en 2017, le déficit commercial a atteint 62,3 milliards d'euros, après 48,3 milliards en 2016. Seule bonne nouvelle : une hausse des exportations de biens de 4,5% mais qui n'a pas été suffisante pour compenser celle des importations de 6,8%.

Lire aussi