Tourisme d'affaire - Congrès : Paris bat un nouveau record, mais perd la tête

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Inauguration de Paris Convention Centre à la porte de Versailles, le 22 novembre 2017
© Hamilton / Rea | Inauguration de Paris Convention Centre à la porte de Versailles, le 22 novembre 2017

Comme chaque année, l'Icca (International Congress and Convention Association) publie son palmarès des villes et des pays d'accueil des congrès internationaux. Pour être ainsi qualifiés, ces derniers doivent satisfaire trois conditions : une périodicité régulière, un minimum de cinquante participants et une rotation au fil des ans dans au moins trois pays différents. Le principal enseignement de ce classement, portant sur l'année 2017, est que Paris, qui avait repris la première place à Berlin en 2016, la perd à nouveau - cette fois-ci au bénéfice de Barcelone -, mais en affichant un nombre record de congressistes.

Paris sur la seconde marche avec Vienne

Avec 190 conventions ou congrès internationaux l'an dernier, Paris occupe la seconde marche du podium à égalité avec Vienne, contre 195 manifestations pour Barcelone. Viennent ensuite, dans les dix premiers, Berlin (185), Londres (177), Singapour (160), Madrid (153), Prague (151), Lisbonne (149) et Séoul (142). Le résultat de Barcelone peut sembler au premier abord surprenant, car la Catalogne a connu une forte instabilité l'an dernier avec le mouvement indépendantiste, tandis que Barcelone connaissait une véritable fronde "anti-touristes". Ce serait oublier que, en matière de tourisme d'affaire, les congrès internationaux sont généralement programmés plusieurs années à l'avance. Si bien que la cité catalane pourrait rencontrer plus de difficultés l'an prochain...
Le trio de tête - comme le reste de ce classement - est de toute façon sujet à des permutations quasi annuelles. Ainsi, après avoir regagné la première place en 2014, Paris l'a perdue en 2015, avant de la regagner en 2016, puis de la perdre à nouveau l'an dernier... (voir nos articles ci-dessous). En revanche, depuis 2010, la capitale a toujours occupé l'une des deux premières places du classement.

Une hausse de 50% du nombre de congressistes

Le classement pourrait d'ailleurs bien changer à nouveau dès cette année, puisque Paris dispose désormais d'un nouvel atout de taille, avec le Paris Convention Centre, inauguré en novembre 2017. Implanté au sein du parc des expositions de Paris, lui-même entièrement rénové, il constitue le plus grand centre de congrès d'Europe, capable d'accueillir jusqu'à 35.000 participants, et doit compléter le palais des congrès de la porte Maillot.
En outre, l'année 2017 s'est révélée exceptionnelle en termes de fréquentation des congrès internationaux. Si leur nombre est passé de 196 à 190, celui des congressistes enregistre en revanche un bond de 50%, passant de 74.600 à 112.000 et battant ainsi un nouveau record.
Viparis - possédé à parts égale par la région Ile-de-France, la CCI et Unibail-Rodamco et qui gère les dix principaux espaces d'expositions et de congrès parisiens et franciliens - a ainsi accueilli, dans ses sites, sept manifestations de plus de 5.000 congressistes, contre seulement deux en 2016. Les principales manifestations ne font d'ailleurs pas forcément la Une des journaux, puisque le congrès parisien le plus fréquenté l'an dernier a été celui de l'Ifos (Fédération internationale des associations ORL), avec un total de 8.500 congressistes.

La province ne suit pas...

Enfin, il ne faut pas oublier que, s'ils servent de vitrines, les congrès internationaux, tels que définis par l'Icca, ne représentent qu'une petite part de l'activité totale de ce secteur. L'Office du tourisme et des congrès de Paris estime ainsi qu'ils constituent "moins de 20% de la totalité des événements qui se tiennent chaque année dans la capitale".
Seul vrai bémol dans ces résultats largement positifs : la province ne suit pas, ou en tout cas pas suffisamment... L'Icca établit en effet aussi un classement par pays. Or en 2017, la France recule de la 4e à la 6e place, avec un total de 506 congrès internationaux contre 545 en 2016.
Alors qu'aucune cité américaine ne figure dans les vingt premières villes mondiales de congrès, les Etats-Unis trustent la première place de ce classement par pays depuis toujours, avec un total 941 congrès et conventions internationaux en 2017. Viennent ensuite, devant la France, l'Allemagne (682), le Royaume-Uni (592), l'Espagne (564) et l'Italie (515).


Pour aller plus loin

Lire aussi