Les Européens appelés à se prononcer sur l'avenir de l'Europe

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

© DR |

Entre le Brexit, des relations en apparence plus distanciées avec les Etats-Unis et une crise de confiance en interne, l’Union européenne est à la recherche de sa "propre voie", comme l’avait affirmé le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, en présentation du livre blanc sur l’avenir de l’Europe, publié le 1er mars 2017. Dans cet esprit, la Commission a lancé, le 9 mai, à l’occasion de la Journée de l’Europe, une consultation en ligne pour demander aux Européens quelle direction ils souhaitaient prendre. Cette consultation, exclusivement disponible en anglais, "est inédite car elle a été préparée par un groupe de 96 citoyens issus de 27 Etats membres, qui se sont réunis à Bruxelles le week-end dernier pour décider ensemble des questions à poser à leurs concitoyens", souligne la Commission, dans un communiqué.

Douze questions

Le formulaire comporte douze questions ouvertes ou fermées, certaines assez générales, comme "Quelles décisions prises au niveau européen vous rendraient plus fiers d’appartenir à l’Union ?". D’autres plus précises s'intéressent à des sujets sensibles, comme la question des migrants. Les Européens doivent choisir entre imposer des limites strictes à l’arrivée de nouveaux migrants, développer une politique de l’asile commune, créer un véritable corps de garde-frontières à l’échelle européenne, accueillir toute personne ayant besoin de venir en Europe, améliorer la situation dans les pays d’origine… La consultation aborde aussi les questions environnementales, la santé, le terrorisme et la radicalisation, l’avenir de l’agriculture et l’alimentation… Les Européens sont enfin invités à se prononcer sur les principales menaces qui pèsent sur l’Europe : le vieillissement de la population, le déclin démographique, les catastrophes naturelles, la pollution, les conflits, le terrorisme, l’immigration, l’extrémisme…

Résultats avant les élections européennes de 2019

Cette consultation est conduite parallèlement aux "dialogues citoyens" organisés par la Commission et les Etats membres, suite à l’initiative française des "consultations citoyennes" lancées par Emmanuel Macron le 17 avril. L'objectif, précise l’Elysée sur son site : "donner enfin la parole à ceux pour qui l’Europe est faite, c’est-à-dire vous. Et peu importe que vous aimiez l’Europe, que vous la critiquiez ou qu’elle vous laisse indifférent(e) : toutes les contributions seront utiles au débat".
La Commission présentera les résultats à mi-parcours de cette consultation aux Etats-membres lors du Conseil européen de décembre 2018. Le rapport final sera présenté au premier sommet de l'UE à 27 à Sibiu, en Roumanie, le 9 mai 2019, quelques jours avant les élections européennes, fin mai 2019.