En bref - Sarlat fait appel à l'imagination de ses habitants pour nommer 150 rues

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

La commune de Sarlat, en Dordogne, vient de lancer un appel à ses 9.000 habitants : imaginer les noms de 150 rues, venelles ou autres allées restées anonymes dans cette petite ville historique. Une étape indispensable avant l'arrivée de la fibre optique.
"Nous avons suggéré que cela soit des noms de personnages illustres de Sarlat, des noms de fleurs ou autres, mais c'est complètement ouvert", explique le service communication de la mairie, qui souhaite toutefois qu'il y ait "plus de noms de femmes" dans ses rues.
Le colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame récemment tué dans l'Aude, le héros romanesque périgourdin Jacquou le Croquant, la philosophe Hannah Arendt, l'ancienne ministre Simone Veil ou le groupe de folk occitan Peiraguda... les propositions fusent déjà sur la page Facebook de la capitale du Périgord noir.
Partout en France, l'arrivée de la fibre optique a nécessité, depuis deux ans, de vastes campagnes d'adressage, en particulier dans les zones rurales où de nombreuses voies n'avaient que des noms d'usage. "Seules les adresses disposant d'un numéro et d'un nom de voie pourront être raccordées au très haut débit" à partir de 2019, rappelle la municipalité de Sarlat sur son site internet. Il s'agit aussi de faciliter les interventions des secours et la distribution du courrier. Selon la mairie, deux agents municipaux ont d'ores et déjà recensé 150 rues et routes qui sont à nommer.
Dans le cadre de la campagne d'adressage intitulée "Une rue = un nom", les Sarladais ont jusqu'au 25 mai pour faire part de leurs propositions sur la page Facebook, le site internet de la ville ou dans une "boîte à idées" installée dans le hall de la mairie. Une commission composée d'élus et d'agents se réunira pour associer les noms proposés aux rues recensées, avant validation par le conseil municipal.