Plan "Culture près de chez vous" - Deux commissaires pour préparer l'exposition itinérante de chefs-d'œuvre "iconiques"

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Sylvain Amic et Olivia Voisin entourant Françoise Nyssen, le 16 avril 2018
© Ministère de la Culture. Didier Plowy | Sylvain Amic et Olivia Voisin entourant Françoise Nyssen, le 16 avril 2018

Françoise Nyssen a désigné, le 16 avril, les deux commissaires chargés d'élaborer "le catalogue des désirs" de la future exposition itinérante de chefs-d'œuvre "iconiques". Une exposition qui constitue l'une des mesures phares du plan "Culture près de chez vous" présenté fin mars à la Grande Halle de la Villette en direction de 86 "territoires culturels prioritaires".

"On ne va pas déplacer le Louvre. Mais pourquoi s’interdirait-on de déplacer La Joconde… ou la tapisserie de Bayeux ?", avait lancé Françoise Nyssen, au début de l'année, lors de ses vœux aux acteurs culturels et à la presse. "Décrochons des chefs-d’œuvre, sortons des pièces des réserves, faisons-les voyager en France !" avait-elle poursuivi le 29 mars, à la Grande Halle de la Villette, en présentant son plan "Culture près de chez vous" doté de 6,5 millions d'euros en 2018 (10 millions d'euros en 2022) à destination de 86 "territoires culturels prioritaires" (voir notre article du 30 mars 2018). Françoise Nyssen faisait alors directement référence à une des mesures phares de son plan : la circulation d'œuvres "iconiques" des collections nationales, appelée aussi "Plan Itinérance" par le ministère.
"Cela se fait déjà avec l’étranger : faisons-le également d’un musée à l’autre, mais aussi hors des musées - dans des espaces publics, dans les lieux du quotidien", avait ajouté la ministre de la Culture, avant d'annoncer qu'elle nommerait un commissaire général pour coordonner cette politique "inédite" de circulation des œuvres. "Cet expert sera chargé d’élaborer ce qu’on pourrait appeler un 'catalogue des désirs' : un catalogue d’œuvres iconiques, qui pourront sortir des grands musées pour circuler en France."

Des oeuvres "iconiques" qui iront "au-devant des publics"

Voilà qui est fait. Ce 16 avril, Françoise Nyssen a désigné non pas un expert mais deux commissaires généraux chargés de l’élaboration de l’exposition des œuvres iconiques des collections nationales destinée à aller au-devant des publics.
Il s'agit d'Olivia Voisin, directrice des musées d’Orléans, et Sylvain Amic, directeur de la Réunion des musées métropolitains Rouen Normandie. Ils proposeront, en concertation avec les responsables des collections nationales, un projet d'exposition des chefs-d’œuvre reconnus et destinés à être présentés dans les territoires, dans les lieux tant muséaux que non muséaux. Ce travail s’articulera autour d’un projet éditorial, culturel et scientifique, mené en lien étroit avec les territoires. Un premier projet concret sera présenté à l’occasion de la prochaine Nuit européenne des Musées, le 19 mai 2018.
Ce 16 avril, Olivia Voisin et Sylvain Amic ont présidé une première réunion de travail avec les directeurs et présidents "des plus gros musées prêteurs", ainsi que la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et le Centre des monuments nationaux.

Une "politique de circulation des œuvres" en trois grands axes

Selon le ministère de la Culture, les musées nationaux ont prêté 21.300 oeuvres en région pour 1.500 expositions en 5 ans (de 2013 à 2017 hors Pompidou et Quai Branly). Le plan "Culture près de chez vous" compte démultiplier ces chiffres via une "politique de circulation des œuvres" en trois grands axes. L'exposition itinérante constitue le premier axe.
Le second axe porte sur l’organisation d’expositions "événementielles" dans des lieux non muséaux, par les musées nationaux, sur le modèle "1 jour 1 œuvre". Cette action proposée aujourd'hui gratuitement dans des zones rurales et des REP d'Ile-de-France par le Centre Pompidou consiste en la présentation d'une oeuvre par un conférencier, un conservateur ou par l'artiste, en dehors d’un contexte muséal : dans une maison associative, une salle des fêtes de mairie, un centre social, un centre commercial.... L'idée du plan de Françoise Nyssen, à destination des 86 "territoires culturels prioritaires", serait d'étendre le concept selon les distances et les lieux d’accueil, à une ou plusieurs œuvres, entre un jour et une semaine.
Le troisième axe de la politique de circulation des œuvres est la création du nouveau label "musée hors les murs". L'appel à projets a été lancé cet été et les résultats ne sauraient tarder (le ministère parle d'un vingtaine de lauréats 2018 parmi lesquels le musée des Beaux-Arts d’Agen, le musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne et le musée Girodet de Montargis). Dans la lignée du label "Le musée sort de ses murs", celui-ci vise à valoriser les opérations initiées par les 1.200 musées de France en d’autres lieux que le musée lui-même (écoles, maisons de quartier, autres institutions culturelles) pour "amener le musée aux publics qui en sont les plus éloignés".

Télécharger

Lire aussi