Social / Ressources humaines - Le secteur social et médicosocial des départements compte 115.000 salariés

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Enquête sociale 2016
© Drees | Enquête sociale 2016

A l'occasion de la Journée mondiale du travail social, la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux publie une étude synthétique sur les effectifs des départements dans le secteur de l'action sociale et médicosociale. Celle-ci porte sur les effectifs à la fin de 2016. Il en ressort que les départements de France métropolitaine employaient, à cette date, 115.000 personnes dans le secteur social et médicosocial. Il s'agit en l'occurrence des personnels salariés directement par le département et non pas des emplois des établissements et services sociaux et médicosociaux bénéficiaires de financements des départements. Ce chiffre de 115.000 personnes recouvre en outre deux catégories bien distinctes : d'une part, 78.200 agents (hors emplois aidés) relevant pour l'essentiel de la fonction publique territoriale (FPT) ; d'autre part, 36.700 assistantes familiales employées directement par les départements pour accueillir les enfants suivis par l'aides sociale à l'enfance (ASE), mais exerçant, par nature, à leur domicile.

Davantage de personnels administratifs que de travailleurs sociaux

Ces 115.000 personnes constituent 40% des effectifs totaux des départements et mettent en œuvre un budget social qui représente près des deux tiers de leurs dépenses.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les personnels administratifs et techniques représentent le principal poste des effectifs du secteur social et médicosocial avec 44% du total (hors assistantes familiales) et 34.730 salariés. Vient ensuite le personnel social et éducatif (29.400 agents et 38%), constitué à 90% d'assistants de service social. Pour sa part, le personnel paramédical représente 10% du total (8.080 agents, dont 56% de puéricultrices, 29% d'infirmières et 9% d'auxiliaires de puériculture) et le personnel médical 5% (3.880 agents, dont 75% de médecins et 25% de sages-femmes). Ces personnels médicaux et paramédicaux interviennent essentiellement dans le cadre de la PMI. S'y ajoutent également 1.810 psychologues et 320 personnels médico-techniques.

Un tiers des effectifs travaillent en polyvalence

L'étude de la Drees reflète également la diversité des modes d'organisation des départements en matière d'action sociale et médicosociale. Certains privilégient un service social polyvalent, quand d'autres s'organisent autour de services spécialisés. Ainsi, dans une dizaine de départements, l’action sociale polyvalente regroupe moins de 5% des effectifs en ETP (hors assistants familiaux), alors qu'elle en mobilise plus de 45% dans une douzaine d'autres départements.
Au total, l'action sociale polyvalente représente environ 30% des effectifs dans les départements métropolitains. La protection de l'enfance et la PMI en regroupent 17% chacun. Viennent ensuite le secteur des personnes âgées et handicapées (13% des ETP) et celui de l'insertion (9%). Enfin, le secteur de la prophylaxie sanitaire ne mobilise que 2% des effectifs (la santé n'est toutefois plus une compétence obligatoire des départements).


Pour aller plus loin

Lire aussi