Fonction publique - Salaires des agents : les discussions gouvernement-syndicats avancées à juin

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

La réunion du Conseil commun de la fonction publique ce vendredi 9 mars
© Olivier Dussopt | La réunion du Conseil commun de la fonction publique ce vendredi 9 mars

La rémunération des agents sera au menu, mi-juin, d'une rencontre entre le gouvernement et les organisations syndicales.
 

Le rendez-vous annuel sur les salaires des fonctionnaires aura lieu à la "mi-juin" et non en octobre prochain comme initialement prévu. Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt, l'a annoncé ce vendredi 9 mars lors d'une séance plénière du Conseil commun de la fonction publique. "Le rendez-vous salarial de la fonction publique se tiendra entre le 10 et le 20 juin", a précisé la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) dans un tweet. La rencontre se déroulera ainsi "avant la période budgétaire", a-t-elle souligné.
En avançant la date du rendez-vous salarial, le gouvernement a donné satisfaction à une demande des huit organisations syndicales. En décembre dernier, dans un courrier adressé au ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, et à Olivier Dussopt, les syndicats CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FP exigeaient que "le prochain rendez-vous salarial (...) soit avancé au début du printemps 2018". L'objectif était de pouvoir rapidement "rediscuter d'une augmentation réelle et significative des salaires" des fonctionnaires, qui "ne saurait attendre octobre 2018".
"Cette annonce est un signe positif dans le cadre du dialogue social", a estimé l'Unsa. La demande des syndicats "a partiellement abouti" a, de son côté, réagi la FSU. En faisant remarquer que la date peut "permettre des discussions avant que les arbitrages budgétaires ne soient définitifs." Toutefois, l'annonce "n’augure rien du contenu que le gouvernement mettra dans ces négociations salariales", a jugé la centrale syndicale. Le secrétaire d'Etat en charge de la fonction publique s'était exprimé sur ce sujet le 9 janvier lors de l'émission Territoires d'infos : "Il y a la question du point d'indice, qui est gelé pour 2018, il y a la question des mesures catégorielles et il y a aussi des discussions qui s'ouvrent autour de la protection sociale complémentaire : tout ça doit être pris dans son ensemble", avait-il détaillé.

Une négociation sur l'égalité femmes-hommes

Le Conseil commun, qui s'est tenu au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes, était par ailleurs consacré à la question de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Un bilan de l'accord du 8 mars 2013, signé à l'époque par toutes les organisations syndicales, a été présenté et l'"ouverture d'une négociation pour son renouvellement" a été annoncée, a twitté Olivier Dussopt. Plusieurs syndicats avaient réclamé cette nouvelle négociation.
Dans les heures précédant la réunion, les syndicats avaient été informés du report de la réunion de lancement de la concertation sur la modernisation de la fonction publique, au programme de laquelle figurent quatre chantiers prioritaires (instances de dialogue social, recours aux contrats, rémunération au mérite, reconversions et mobilité). La réunion aurait dû se tenir dans la semaine du 12 mars. "Nous vous proposons de consacrer cette semaine à la poursuite des échanges au niveau technique et avons mandaté la DGAFP pour vous recevoir mardi 13 mars à partir de 9h30", écrit Olivier Dussopt dans un courrier aux syndicats, dont Localtis a obtenu copie.

Lire aussi