En bref - 22% des personnes sans abri sont des femmes

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Ce n'est pas forcément l'information qui fait la Une lors de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars de chaque année, mais la fondation Armée du Salut a tenu à rappeler une réalité sociale à l'occasion de cet événement très médiatisé : près d'un quart des personnes à la rue sont des femmes, selon les chiffres du Samu social. Si on se fonde sur le nombre de 143.000 personnes sans abri rapporté dans le dernier rapport de la fondation Abbé-Pierre, plus de 31.400 femmes vivraient ainsi sans toit en 2018, avec tout ce que cela signifie en termes de mise en danger physique et psychologique.
Dans un communiqué du 7 mars, la fondation Armée du Salut rappelle qu'elle a dû ouvrir, en pleine vague de froid à la fin du mois de janvier, 40 places supplémentaires au sein du Palais de la femme. Cette institution parisienne, créée en 1910, est entièrement dédiée à la prévention de l'exclusion sociale et à l'insertion et est réservée aux femmes majeures. Elle accueille toute l'année près de 390 personnes, grâce à un foyer d'hébergement de 280 places en studios individuels, un centre d'hébergement de stabilisation de 50 places et une pension de famille.
Selon le communiqué de la fondation présentant cet accueil supplémentaire de 40 places, "confrontés à la difficulté de trouver de nouveaux locaux où accueillir des personnes sans abri, l'Etat, la ville de Paris et l'Armée du Salut ont imaginé cette solution qui consiste à aménager l'entresol du Palais de la femme". Cet espace assure un accueil inconditionnel pour des femmes sans abri, qui dormaient jusqu'alors dans les stations de métro, les parcs, les halls d'hôpitaux ou sur les trottoirs. Celles-ci faisaient jusqu'alors partie des 3.000 sans abri très récemment recensés durant la nuit du 15 au 16 février dans les rues de la capitale (voir notre article ci-dessous du 21 février 2018).


Pour aller plus loin

Lire aussi