La Corrèze veut une dérogation pour "expérimenter"... les 90 km/h sur son réseau routier

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Limitation de vitesse sur route départementale
© S. Audras / REA | Limitation de vitesse sur route départementale

Le conseil départemental de la Corrèze, présidé par Pascal Coste (Les Républicains), a adopté à l'unanimité ce 15 février une motion originale : demander au Premier ministre une "dérogation" pour "expérimenter" sur 975 kilomètres de ses routes secondaires la limitation de vitesse à 90 km/h, quand tout le pays passera à 80 au 1er juillet prochain. Dans un petit film qu'il a posté ce 15 février sur Youtube, ce département rural de 240.000 habitants explique qu'il dépense chaque année 4 millions d'euros, "soit 20% du budget routes à la surveillance, à la sécurité des déplacements, aux aménagements et à la maintenance des équipements". La conséquence de cette politique est que, de 2012 à 2017, les accidents corporels sont passés de 79 à 66, le nombre de blessés de 109 à 80 et celui des tués de 13 à 9.
"Si l'on passe de 90 à 80 km/h, il n'y aura pas ou peu de résultats en termes d'accidentalité. Aussi le département de la Corrèze soumettra une proposition au Premier ministre, le droit à l'expérimentation d'une vitesse maximale autorisée dérogatoire à 90 km/h pour certains tronçons", de son "réseau structurant", détaille le département.

Lire aussi