Photovoltaïque : 127 lauréats sélectionnés dans deux appels d'offres


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© Fotolia |

A l'occasion du 19e colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables (SER), Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, a annoncé le 8 février les résultats de deux appels d'offres concernant l'installation de panneaux photovoltaïques. Le premier appel d'offres, portant sur des installations photovoltaïques au sol de grande puissance, a été lancé en 2016 pour un volume total de 3.000 MW et comporte 6 périodes de candidature réparties sur trois ans. 77 lauréats ont été retenus pour la troisième période, représentant une capacité totale de 500 mégawatts (MW) pour un prix moyen de 61,6 euros par mégawattheure produit. Cela représente une baisse de 4% par rapport aux appels d'offres précédents, "ce qui est particulièrement encourageant", a commenté Sébastien Lecornu. Un prix moyen de 63,9 euros/MWh était ressorti de la précédente tranche. Par ailleurs, plus de la moitié des projets seront implantés sur des terrains dégradés (friches industrielles, décharges, anciennes carrières), permettant ainsi de valoriser un foncier délaissé, souligne le ministère de la Transition écologique. La quatrième période de candidature à cet appel d'offres portera sur une puissance augmentée à 720 MW. Sa clôture aura lieu le 1er juin 2018.
Dans le cadre d'un deuxième appel d'offres, pour des panneaux solaires dits "innovants", 50 lauréats ont été choisis pour installer 73 MW à un prix moyen de 80,7 euros/MWh. Il s'agit de la première période d'un appel d'offres lancé en 2017 pour trois ans. Deux autres périodes de candidature sont prévues. L'appel d'offres représentera un volume total de 210 MW. Les projets doivent comporter des technologies novatrices (panneaux solaires flottants sur lac, serres solaires optimisant le partage lumineux entre agriculture et production d'énergie, modules bifaces, etc.).
Par ailleurs, le secrétaire d'Etat a indiqué que les résultats seraient publiés la semaine prochaine pour un autre appel d'offres, portant cette fois sur l'éolien terrestre. Il a assuré que le prix était "intéressant" et de nature à démontrer la compétitivité de la filière.

Lire aussi