Un second appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris" sera lancé en mars 2018


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Le projet "Parc en Seine" à Thiais-Orly, emmené par Linkcity Ile-de-France, était l'un des 51 lauréats du premier appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris"
© Linkcity | Le projet "Parc en Seine" à Thiais-Orly, emmené par Linkcity Ile-de-France, était l'un des 51 lauréats du premier appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris"

Il y aura bien une deuxième édition de l'appel à projets international "Inventons la métropole du Grand Paris". Thomas Degos, directeur général des services de la métropole du Grand Paris, l'a annoncé le 5 décembre, lors d'un séminaire organisé par Grand Paris Habitat à la bibliothèque François-Mitterrand, sur le thème "Construire le Grand Paris du logement".
Patrick Ollier, président de la métropole du Grand Paris, serait déjà en train d'envoyer des courriers aux maires et aux présidents d'établissements publics territoriaux (EPT) pour solliciter des sites à verser à la consultation. Les élus locaux ont jusqu'au 15 janvier pour proposer des beaux terrains en transition et à haut potentiel, dans le même esprit que la première édition, à savoir : "avec des marges de liberté pour que l'innovation ait toute sa place".

Tous les sites proposés par les élus locaux seront visités

Thomas Degos a assuré que tous les sites proposés par les élus seront visités par l'équipe de la MGP et ses vice-présidents. Ils dresseront ensuite la liste de ceux qui feront l'objet du second appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris". Cette liste sera communiquée lors du Mipim (Marché international des professionnels de l'immobilier) qui se tiendra du 13 au 16 mars à Cannes. A cette occasion, la MGP donnera également "un calendrier très précis de consultation" et indiquera quelle cible sera attendue en matière d'innovation : innovation technique, innovation sociétale, innovation financière...
Le DGS de la MGP a également écouté Manuel Flam, président du directoire de Grand Paris Habitat et directeur général du groupe SNI, lorsqu'il lui a demandé d'être à l'avenir "plus sélectif dès la premières phrase" de sélection des lauréats, pour éviter que les candidats ne perdent trop d'énergie sur des projets qu'au final ils ne remporteront pas.
En l'occurrence, le groupe SNI/Grand Paris Habitat s'en était plutôt bien sorti à la première édition puisque 43% des projets qu'il avait porté avec ses partenaires ont été retenus, soit 6 sites* sur 14. En matière d'habitat, ces sites totalisent une volumétrie de près de 1.700 logements - sociaux, intermédiaires et libres - qui seront construits pour le compte du groupe.
La seconde édition de l'appel à projets pourrait aussi être l'occasion d'aborder de front la "congestion des mobilités", identifiée comme LE problème du Grand Paris par Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts.

*"Un belvédère métropolitain" pour le site "Terrains Leclaire" à Clichy-sous-Bois (mandataire : Nexity Féréal) ; "Quartier Mix’it" pour le site "Plaine Ouest" à Noisy-le-Sec (mandataire : Bouygues Immobilier) ; "Parcs en scène" (notre illustration), pour les lots 1 et 2 du site "Pont de Rungis" à Thiais / Orly (mandataire : Linkcity Ile-de-France) ; "Antonypôle" pour le site "Antonypole" à Antony (mandataire : Linkcity Ile-de-France) ; "Village Bongarde" pour le site "Quartier de la Bongarde" à Villeneuve-la-Garenne (mandataire : Sogeprom Habitat) ; "Ressources Toit" pour le site "Armée Leclerc" à Morangis (mandataire : Paris Sud Aménagement).

Lire aussi