En bref - Bruxelles débloque une enveloppe de 18,5 millions d'euros pour sécuriser les espaces publics


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a rappelé, jeudi 9 novembre à l'occasion des Etats généraux de la sécurité locale organisés par la Gazette des communes, que la Commission européenne avait récemment débloqué une enveloppe de 18,5 millions d’euros pour améliorer la protection des espaces publics. "Je vous invite à présenter auprès des institutions européennes des projets de sécurisation de vos places, de vos allées", a-t-il déclaré, selon les propos rapportés par la Gazette des communes.
Cette somme prise sur le fonds pour la sécurité intérieure permettra de soutenir des projets transnationaux visant à renforcer la protection des espaces publics. "Le paquet de mesures renforçant la lutte contre le terrorisme présenté par la Commission européenne essaie de tirer les leçons des attaques terroristes récentes", avait déclaré le commissaire européen chargé de l’union de la sécurité, Julian King, le 18 octobre dernier. Ce dernier avait fait référence au "terrorisme low tech qui s’en prend à l’espace public", comme à Nice, Londres, Berlin ou Stockholm. Outre cette enveloppe, la Commission veut mettre en place un "forum des exploitants de ces espaces publics". Il s’agit d’encourager les partenariats public-privé en matière de sécurité afin de "favoriser les échanges avec les exploitants privés, tels que les gestionnaires de centres commerciaux, les organisateurs de concerts, les gestionnaires d’installations sportives et les sociétés de location de voitures". La Commission souhaite aussi mettre en place, ce mois-ci, un réseau de sécurité pour les "espaces publics à haut risque" qui pourrait permettre l’organisation de formations communes et d’exercices conjoints.