Couverture mobile - Lancement du groupement de commande national pour résorber les zones blanches


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© fotolia |

Le plan de résorption des zones blanches, mené par l'État et les collectivités depuis des années, patine en raison des difficultés à assurer une maîtrise d'ouvrage des points hauts, dans des communes souvent très modestes. Mercredi 18 octobre, 37 structures ont acté la formation d'un groupement de commande piloté par le syndicat mixte Haute-Saône Numérique, qui permettra de générer une masse critique et de coordonner efficacement les relations avec les constructeurs de pylônes et les opérateurs.

Ce groupement de commande prendra le relais d'une initiative avortée de l'État, annoncée en février 2016, qui comptait coordonner les commandes des communes les plus petites qui n'étaient pas en mesure d'assurer une maîtrise d'ouvrage en propre. Le nouveau groupement de commande, dont Haute-Saône Numérique a bien voulu assumer l'animation, a fixé le début des travaux au premier trimestre 2018, pour une mise en service à la fin de cette même année au plus tôt. Dans certaines communes, il faudra donc attendre trois ans entre l'obtention officielle du statut de zone blanche et la mise en service de nouvelles antennes mobiles mutualisées.

Lire aussi