Territoires Conseils

Open Data : le Pays Midi Quercy expérimente un outil d'exploitation de ses données ouvertes numériques (82)


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Marché

Le Pays Midi Quercy s’est lancé dans une expérimentation de diffusion et d’exploitation de ses données ouvertes numériques - dites Open Data-, avec l’appui de financements Leader. Les premières applications ont concerné le tourisme et les circuits courts.

Depuis quelques années, les collectivités territoriales et les administrations centrales diffusent librement, via le web, des données ouvertes numériques ou Open Data : plans de ville, données touristiques, économiques, liées aux services comme les transports, les déchets... Ces données sont "libérées" le plus souvent à l’état brut, sous forme de tableurs par exemple, les structures émettrices n’étant pas dans l’obligation de les rendre utilisables et exploitables par tous.
Beaucoup reste donc à faire dans ce domaine. Les collectivités qui s’y lancent mettent en œuvre différentes applications en fonction de leurs besoins et de leurs moyens.
C’est dans ce contexte en forte évolution, mais très prometteur en termes de services aux habitants, que le Pays Midi Quercy a accepté de lancer une expérimentation, sur la proposition d’une jeune société du territoire spécialiste des solutions de data-visualisation.

Le maillon manquant : un outil capable de transformer des données brutes en informations claires

"Nous accueillons chaque année de nouvelles populations. Comme beaucoup de collectivités, nous disposons de données qui pourraient leur être utiles pour faciliter leur intégration, simplifier leur vie quotidienne et/ou professionnelle. Pour les exploiter, il nous manquait un système efficace et simple, indique la chargée de mission Leader/ Tourisme au Pays Midi Quercy, Marianne Busser. Le programme Leader nous a permis de financer la première phase de développement d’un outil - le Web Ethique Initiative (WEI) - adapté à notre territoire : il est capable d’absorber des données brutes, de les intégrer pour les mettre ensuite à disposition des habitants de façon claire, pratique et conviviale, par exemple via des cartes géolocalisées..."

Pas de brevet, mais l’Open source

"Afin d’appuyer la démarche Open Data, nous avons fait le choix de ne pas déposer de brevet, mais d’orienter le système vers de l’Open source, c’est-à-dire donnant la possibilité d’utiliser des briques logicielles libres de droits." Quelques réunions d’information destinées aux agents du pays se sont tenues sur l’objet et les enjeux de ce travail. "Notre objectif est d’offrir une solution simple et efficace à la question : comment pouvons-nous utiliser les données libérées et publiques au service aux habitants. Dans cet esprit le rôle de l’application Web Ethique Initiative pour la collectivité est de réduire les barrières techniques d’utilisation et de visualisation de ces informations", commente la gérante de la société partenaire de l’expérimentation.

Phase expérimentale sur le tourisme et les circuits courts

Les informations touristiques et les données sur les circuits courts, deux thématiques largement portées par le Pays Midi Quercy, ont été choisies pour tester le système.
Il faut du temps pour ajuster un outil qui soit facilement utilisable par nos agents, témoigne la chargée de mission du pays. Pendant plusieurs mois, la société spécialisée en data-visualisation a travaillé étroitement avec les agents du pays afin d’ajuster au plus près de leurs besoins l’interface leur permettant d’intégrer les données, puis de les transformer en éléments cartographiques. A savoir, les interfaces ont été pensées dans un objectif d’intérêt général : le système n’a pas de limite de secteur d’activité, ni de zones géographiques ; il est reproductible quelque soit les données.

Cette phase de développement, également menée en collaboration avec des chercheurs universitaires et deux autres sociétés de cartographie et de conception informatique, est revenue à 22.900 euros (HT) financés par les Fonds Leader (44%), région/Oseo (36%) et les 20% restants pris en charge par la société privée.

Potentiel à explorer qui semble très prometteur

"Dès aujourd’hui, nous percevons tout son potentiel de l’outil, poursuit la chargée de mission. Il peut permettre, par exemple, de mieux repérer les compétences et les savoir-faire présents sur un territoire. Il est facilitateur de contacts. Les producteurs impliqués dans notre Open data lié aux circuits courts, pourront en outre mieux se connaître entre eux, diffuser des informations mises à jour et faire vivre un réseau social spécifique créé pour cette thématique.
Coté tourisme, la première application grand public est prévue pour 2015 et concernera la création d’un circuit cyclo-touristique, dans le cadre du "Contrat de destination Tarn-et-Garonne" sur le tourisme d’itinérance. "Les acteurs impliqués - hébergeurs, acteurs cyclo-touristiques, commerçants... - pourront communiquer entre eux et avec l’extérieur grâce au système Open data que nous allons mettre en place".

Considéré comme expérimental fin 2014, l’outil est consultable à cette date sur internet via le site du pays, sans avoir fait l’objet d’une communication grand public. La volonté du pays était surtout de servir de territoire "test" pour construire le système, qui sera ensuite utilisable par d’autres structures souhaitant diffuser leur données comme les transports, les événements locaux, les services aux entreprises...

 

Open Data : l’information publique considérée comme un bien commun
En français, Open Data se traduit par "donnée ouverte". Il s’agit d’une donnée numérique d’origine publique ou privée diffusée via une licence libre qui garantit son accès et sa réutilisation libre et gratuite pour tous, sans restriction technique, juridique ou financière. L’Open Data est aussi plus que cela, car il représente une philosophie plaidant en faveur du libre accès et de la publication des données, notamment de l’information publique, considérée comme un bien commun et dont la diffusion est d’intérêt public et général.

Lucile Vilboux/magazine Village-L’Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contacts

Syndicat mixte du Pays Midi-Quercy
Site de Caylus,12 rue Marcelin Viguié, BP 82
82800 Négrepelisse

Tél. : 05 63 24 60 64
Fax : 05 63 24 60 65
Courriel : pays.midi.quercy@info82.com
Nombre d'habitants : 49000
Nombre de communes : 49
Site officiel : http://www.midi-quercy.fr
Nom de la commune la plus peuplée : Caussade (6855 hab.)

  • Florence Danthez
  • Elue municipale, membre du comité syndical

Pour aller plus loin

Lire aussi