Inclusion numérique - La Nièvre lance le premier réseau départemental de fablabs


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Le département de la Nièvre a inauguré le 24 novembre dernier le premier réseau départemental de "fablabs" en France. Dernier né de la stratégie départementale pour accompagner les populations aux usages numériques, le réseau "Fab'n'Lab" vise à développer le "do it yourself" ("faites-le vous même") dans les territoires. Déjà trois "labs" ont ainsi ouvert leurs portes et un quatrième devrait voir le jour courant 2016. Venant compléter les espaces publics numériques existants, ce nouveau dispositif renforce l'offre d'acculturation au numérique proposée dans la Nièvre.

Lutter contre la fracture numérique grâce au "do it yourself"

La fracture numérique ne se manifeste pas seulement dans l'accès à Internet. Elle peut aussi se traduire par des formes de "décrochage" consécutives à l'évolution rapide de services et des usages. C'est ce qui avait conduit le département de la Nièvre, dans les années 2000, à structurer son écosystème numérique autour de la maîtrise des usages. Une dizaine d'années plus tard, les "kiosques numériques" continuent de sillonner le département et d'accueillir les Nivernais pour les initier au numérique. Quant aux "centres de ressources numériques", véritables espaces de télétravail et de visioconférence, ils hébergent désormais le réseau de fablabs départemental. S'il s'agissait de capitaliser sur les compétences et les infrastructures existantes, le conseil départemental "a volontairement ciblé des zones rurales et des lieux déjà ouverts aux habitants afin de travailler, grâce à cette stratégie numérique, à la redynamisation des territoires". Concernant le choix même des fablabs, le terreau était certes favorable, mais "le vide laissé par les acteurs privés et associatifs a été tout aussi déterminant dans la mobilisation de la Nièvre sur le sujet". Une volonté qui a pu se concrétiser grâce aux financements de l'Etat et de la région Bourgogne - à hauteur de 80% - avec l'objectif, à terme, de voir ce réseau évoluer seul sous une forme associative.

Fabriquer des objets pour créer du lien social

En cohérence avec la politique menée par le département par le biais du service d'accompagnement numérique (rattaché à la Direction des systèmes d'information et du numérique), ce réseau de laboratoires doit faciliter l'accès des Nivernais au numérique. Grâce aux accompagnants, des animateurs des kiosques numériques, les usagers peuvent s'initier aux différentes machines-outils pilotées par ordinateur et fabriquer, eux-mêmes, les objets dont ils ont besoin (pièces de rechange, …). Ouverts à tous – sur la base d'une contribution annuelle ou semestrielle –, ces fablabs connaissent un véritable succès auprès des différents publics et plusieurs centaines de personnes ont assisté aux trois inaugurations simultanées. Une situation prometteuse qui conforte la volonté du département de faire de chaque usager "un acteur du réseau afin que les fablabs reposent sur une solidarité, permise par des utilisateurs réguliers".
Le réseau est en ce sens important puisqu'il agit comme un fédérateur, aussi bien pour les fablabs que pour leurs usagers et facilite les liens avec d'autres initiatives similaires sur le département telles que l'ILab, axée cette fois sur un usage professionnel. Par ailleurs, si le choix a été fait de créer des lieux "fixes", la mobilité des kiosques numériques permet d'apporter certains outils "à l'usager", dans les écoles notamment. Si la dynamique semble positive, on admet au conseil départemental qu'un important travail de communication et de pédagogie auprès des usagers reste à effectuer, principalement sur les finalités des fablabs et du "do it yourself".