Banlieues - Le Qatar investit dans les banlieues françaises

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

Le Qatar a débloqué un fonds de 50 millions d'euros pour soutenir les projets portés par des entrepreneurs issus des banlieues françaises.

Après le rachat du Paris-Saint-Germain et des droits télévisés de la Ligue 1 et de la Ligue des champions, le Qatar a décidé d'investir dans les banlieues françaises. Un fonds de 50 millions d'euros va ainsi être débloqué pour financer des projets économiques issus des banlieues. "Je pense qu'il y a eu un coup de coeur entre nos demandes et leurs attentes, explique Kamel Hamza, président de l'Association nationale des élus locaux de la diversité (Aneld), à l'initiative de cette démarche. Nous sommes allés voir l'ambassadeur du Qatar à Paris, qui nous a permis de rencontrer l'émir." Ces élus français, issus de banlieues parisiennes et marseillaises, ont ainsi été reçus mi-novembre par le cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani pour aboutir finalement à la création de ce fonds.
Quatre experts seront nommés à l'ambassade pour recevoir les entrepreneurs et évaluer leurs projets. "Ils sont très ouverts en termes d'activité, ajoute Kamel Hamza. Ce qu'ils souhaitent, ce sont des projets sérieux et crédibles dans le temps. Il ne s'agit pas de mécénat, ils veulent des projets gagnant-gagnant." Plus les projets financés se développeront, plus le Qatar y touvera son compte, même si pour le moment on ne sait pas encore si le pays interviendra en tant qu'actionnaire de ces futures sociétés ou sous une autre forme. Le fonds sera directement géré par le Qatar, l'association servant davantage d'intermédiaire. "Nous serons là pour récupérer les projets et les proposer, les experts décideront des projets qui seront financés", précise le président de l'Aneld. L'association aura aussi la mission de recueillir les CV des jeunes de banlieue souhaitant travailler au Moyen-Orient ou dans les entreprises dans lesquelles le Qatar investit déjà. Objectif affiché par l'émirat dans cette aventure : créer un pont entre le Qatar et la France et tirer partie des pépites qui sont dans ces quartiers. 

Lire aussi