Handicap / Education - Assouplissement pour le recrutement et l'emploi des accompagnants d'élèves handicapés

Découvrez comment nous collectons, nous utilisons, nous traitons vos données en lisant notre Politique de protection des données à caractère personnel et notre mention d'information complète sur le traitement.

Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Les données à caractère personnel recueillies à partir du Site sont traitées par la Caisse des Dépôts selon les dispositions légales et réglementaires applicables et conformément à notre Politique de protection des données à caractère personnel, que nous vous recommandons vivement de prendre connaissance à https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Page/Donnees-personnelles.
En effet, le document de Politique de protection des données à caractère personnel de la Caisse des Dépôts complète la présente mention d'information.
Les données à caractère personnel collectées via le présent formulaire en ligne sont destinées à être utilisées par la Caisse des Dépôts. Elles seront également rendues accessibles à nos prestataires techniques, pour les stricts besoins de leur mission.
Les données seront collectées et utilisées à des fins de d'information et d'accompagnement des acteurs territoriaux dans le cadre de nos missions d’intérêt public. Les données à caractère personnel sont également utilisées pour mieux vous connaître et nous permettre ainsi de personnaliser notre communication et participer à l'amélioration de nos services.
Lors de ce traitement, un certain nombre de données à caractère personnel sont demandées à la Caisse des Dépôts. La communication des informations identifiées par un astérisque (*) est obligatoire et conditionne le traitement de votre demande. Les réponses aux autres questions sont facultatives.
Vos données sont susceptibles d'être conservées pendant une durée de trois (3) années à compter de leur collecte ou du dernier contact avec nous.

© F.Maigrot / REA |

Juste après le rapport des inspections générales des affaires sociales (Igas), de l'éducation nationale (Igen) et de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (Igaenr) sur "L'évaluation de l'aide humaine pour les élèves en situation de handicap" (voir notre article ci-dessous du 27 juillet 2018), un décret publié cet été est venu modifier les conditions de recrutement et d'emploi des accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH). Celles-ci étaient définies jusqu'alors par un décret du 27 juin 2014 (voir notre article ci-dessous du 30 juin 2014).

Élargir le vivier du recrutement

Le nouveau décret du 27 juillet 2018 entend tout d'abord élargir le vivier potentiel de recrutement des accompagnants d'élèves handicapés. Jusqu'à présent, ceux-ci étaient recrutés parmi les candidats titulaires d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne. Pouvaient toutefois être dispensés de la condition de diplôme les candidats justifiant d'une expérience professionnelle de deux années dans le domaine de l'aide à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap ou de l'accompagnement des étudiants en situation de handicap, accomplies notamment dans le cadre d'un contrat unique d'insertion (CUI).
Le décret du 27 juillet ajoute deux nouvelles catégories. D'une part, les candidats justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins neuf mois (et non plus deux ans) dans les domaines de l'accompagnement des personnes en situation de handicap, des élèves en situation de handicap ou des étudiants en situation de handicap, accomplis notamment dans le cadre d'un CUI. D'autre part, les candidats justifiant d'un titre ou d'un diplôme classé au moins au niveau IV, ou d'une qualification reconnue au moins équivalente à l'un de ces titres ou diplôme. Pour mémoire, le niveau IV de l'Éducation nationale correspond à celui du baccalauréat.

Un minimum de 60 heures de formation d'adaptation à l'emploi

Le décret du 27 juillet 2018 revoit aussi les modalités de formation des accompagnants d'élèves handicapés. Jusqu'à présent, le texte applicable indiquait que "les accompagnants des élèves en situation de handicap qui ne sont pas titulaires d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne suivent une formation d'adaptation à l'emploi incluse dans leur temps de service effectif. Ils peuvent en outre bénéficier, sur leur temps de service effectif, de la formation nécessaire à l'obtention du diplôme". Le décret du 27 juillet précise que cette formation d'adaptation à l'emploi est d'une durée d'au moins 60 heures. Un arrêté devrait venir en préciser le contenu.
Cet assouplissement des conditions de recrutement et ces précisions sur la formation d'adaptation à l'emploi ne devraient toutefois constituer qu'une partie de la réforme de l'accompagnement des élèves handicapés. Dans le prolongement du rapport des inspections générales, le ministre de l'Éducation nationale et la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées - qui connaissaient déjà les résultats intermédiaires de la mission - ont en effet annoncé le lancement d'une concertation en septembre afin de "rénover le dispositif d'accompagnement des élèves en situation de handicap", dès la rentrée 2019 (voir notre article ci-dessous du 19 juillet 2018).

Références : décret n°2018-666 du 27 juillet 2018 modifiant le décret n° 2014-724 du 27 juin 2014 relatif aux conditions de recrutement et d'emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap (Journal officiel du 29 juillet 2018).

Pour aller plus loin

Lire aussi