Initiative France et BNP Paribas renouvellent leur coopération pour le soutien des start-up


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© DR |

Initative France et BNP Paribas ont renouvelé le 11 octobre 2017 leur convention de mécénat destinée à favoriser l'essor de start-up et d'entreprises innovantes. Elle permettra au réseau associatif d'étendre son action à de nouveaux territoires.

Initiative France et BNP Paribas ont renouvelé le 11 octobre 2017 leur convention de mécénat qui les lie depuis 2012 pour favoriser l'essor de start-up et d'entreprises innovantes en France. Le réseau associatif de financement et d'accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d'entreprises a développé depuis quelques années un accompagnement spécifique pour les start-up et jeunes entreprises innovantes à travers ses plateformes généralistes mais aussi à travers les six plateformes régionales spécialisées : Aquitaine Amorçage, Créalia-Association LRTI en Languedoc-Roussillon, Initiative Innov Limousin, Initiative Auvergne Innovation & Transmission, LMI Innovation dans le Nord-Pas-de-Calais, Scientipole Initiative en Ile-de-France. Une plateforme nationale, Initiative Grandes Ecoles & Universités permet aussi au réseau d'assurer cette mission. En 2015, près de 1.000 entrepreneurs ont été ainsi soutenus dans leur création de 575 start-up et entreprises innovantes. 205 ont été aidées par les plateformes régionales spécialisées en innovation et 370 par des plateformes généralistes. Cet appui aux entreprises innovantes est inscrit dans les priorités du projet stratégique 2014-2018 du réseau.
Le renouvellement de la convention avec la banque va permettre d'étendre le dispositif à de nouveaux territoires. "Les start-up ont un sujet majeur : après leur création, elles ne doivent pas ralentir, a affirmé Louis Schweitzer, président d'Initiative France, lors de la signature du renouvellement de la convention avec BNP Paribas. La vitesse est un élément essentiel de leur réussite, si elles ralentissent face à une opportunité, d'autres opérateurs risquent de prendre le créneau."

Près de 21 millions d'euros de prêts d'honneur innovation

Les plateformes d'Initiative France attribuent des prêts d'honneur innovation en amorçage (près de 21 millions d'euros), permettant aux nouvelles entreprises de renforcer leurs fonds propres et leur proposent aussi un accompagnement individualisé dans la durée. Elles associent ainsi des ressources financières, entrepreneuriales et technologiques pour évaluer les entreprises, les entrepreneurs, les accompagner et les aider à accélérer leur développement commercial en France ou à l'international.
De son côté, la banque, au-delà de son soutien financier, s'investit aux côtés des plateformes innovation d'Initiative France. Ses équipes vont orienter vers le réseau les créateurs susceptibles de bénéficier de son accompagnement. La banque a construit depuis 2012 une forte expertise avec 2.000 start up à projets qualifiés clientes. 100 banquiers start up sont répartis sur l'ensemble du territoire et un label "WAI" (We are innovation) a été créé réunissant l'ensemble des offres, des collaborateurs et des lieux dédiés à la culture de l'innovation.

Etre accompagné sur les sujets de fond

Claire Jolimont, fondatrice de Pingflow, un service de solutions web d'affichage pour le pilotage d'activité en temps réel, créé en 2013, a été soutenue par le réseau. Grâce au dispositif, elle a pu rencontrer les acteurs de son écosystème. "J'ai été accompagnée une fois par mois pour aborder les sujets de fond durant deux ans", a ainsi expliqué la jeune créatrice d'entreprise. Pingflow a créé quinze emplois et son objectif est d'atteindre 25 emplois d'ici trois ans. Pour Thibaut Chary, le soutien d'Initiative France a permis de créer sa société sans lever de fonds. Son entreprise, Yespark, qui propose un système de location de parkings vacants, emploie seize personnes et gère 10.000 places de parking auprès d'une centaine de bailleurs sociaux.

Lire aussi