En bref - Cerema : l'AMF apporte son soutien à Gaël Perdriau


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Dans un communiqué diffusé le 7 octobre, François Baroin, président de l’Association des maires de France (AMF), apporte son soutien à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, qui a démissionné le 4 octobre de la présidence du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) - lire notre article ci-dessous. "L’AMF a soutenu la création et la mise en place du Cerema ( …) qui a pour objectif d’apporter un accompagnement de haut niveau à l’Etat et aux collectivités territoriales dans le champ du développement durable (aménagement, environnement, mobilité, risques…), rappelle le communiqué de l’association. Force est de constater que, depuis 2015, les moyens financiers dévolus n’étaient pas à la hauteur de ses missions d’expertise au service des collectivités et, en particulier, des communes et des intercommunalités. L’AMF et les autres associations d’élus du bloc communal, comme le président du Cerema, ont alerté à de nombreuses reprises les gouvernements successifs de cet état de fait." Elle souligne que Gaël Perdriau, représentant titulaire de l’AMF dans cette instance, a motivé sa démarche en dénonçant l’absence de concertation et surtout un nouveau retrait de l’Etat, le gouvernement lui ayant indiqué que ses crédits seraient diminués de 5 millions d’euros en 2018 et que 105 postes annuels devraient être a minima supprimés entre 2018 et 2020.
"L’objectif d’assainir les comptes publics est partagé par les élus mais la méthode, dans une logique purement comptable, est brutale et unilatérale, souligne le président de l’AMF. Diminuer les moyens du Cerema présente un vrai risque de perte d'expertise et de soutien aux territoires."

Lire aussi