Avec son site Bienvéo, l'USH joue les agences immobilières et anticipe la loi Egalité et Citoyenneté


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© Bienvéo |

En lançant, à l'occasion de son congrès, le site bienvéo.fr, l'Union sociale pour l'habitat (USH) et l'ensemble des acteurs du logement social anticipent, avec deux ans d'avance, la mise en œuvre de l'article 77 de la loi du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et à la citoyenneté (voir notre article ci-dessous du 28 avril 2017). Celui-ci prévoit notamment l'élaboration de "plans partenariaux de gestion de la demande de logement social et d'information des demandeurs".
Ce plan partenarial doit "assurer la gestion partagée des demandes de logement social et satisfaire le droit à l'information prévu à l'article L.441-2-6 [du code de la construction et de l'habitation, ndlr], en fonction des besoins en logement social et des circonstances locales". A compter du 1er janvier 2020, il sera en effet indispensable que "tout ou partie des logements disponibles sur le territoire concerné soient portés à la connaissance du public, avec leur description et leurs conditions d'accès, sur un support commun".

Un site réussi, mais des offres locatives encore limitées

Plutôt réussi graphiquement et en termes d'ergonomie, le site bienvéo.fr présente, à ce stade de développement, une offre encore très limitée. A ce jour, seuls un peu plus de 1.000 logements sont proposés sur le site. En revanche, la présentation de ces offres joue les codes classiques des sites immobiliers, avec photos du logement, description détaillée, aménités, plan de localisation, classement au regard des performances énergétiques et de l'émission de gaz à effet de serre, fiche sur le bailleur, conditions d'obtention et - bien sûr - montant du loyer (hors APL).
Il s'agit toutefois - comme le veut le principe même du système HLM - d'un site vitrine. Le candidat intéressé doit en effet, au préalable, s'être inscrit comme demandeur de logement social sur le site gouvernemental de la demande de logement social en ligne (demande-logement-social.gouv.fr) ou sur un site dédié pour les départements qui ne participent pas au système. Après avoir repéré une offre qui l'intéresse, il doit se tourner vers le bailleur social gestionnaire du logement - un formulaire de contact en ligne est proposé - et entrer alors dans le circuit de traitement habituel de la demande de logement social, avec passage du dossier en commission d'attribution. Même si le site joue les codes formels du site immobilier, la ressemblance fonctionnelle reste donc limitée.
A noter : à terme, le site bienvéo.fr ne devrait pas proposer uniquement des logements, mais aussi des places de parkings, des locaux commerciaux en pied d'immeubles et même des terrains (en l'occurrence les parcelles de terrain viabilisées qui restent disponibles à l'achat lors de la construction d'un ensemble de logements).

Une version pour l'accession sociale à la propriété

A côté de l'offre destinée aux candidats à la location, le site propose également une version pour les candidats à l'accession sociale à la propriété. Le principe est le même, mais bienvéo.fr se rapproche alors davantage d'un site immobilier classique. Pas besoin en effet d'être inscrit au préalable. Une fois l'offre repérée, le candidat s'adresse directement, via le formulaire de contact, à l'organisme HLM vendeur. Celui-ci examine alors la demande, vérifie que le candidat respecte bien les conditions nécessaires et l'aide ensuite à monter un dossier d'accession complet, ainsi qu'à trouver des financements. Comme dans le cas de la location, les offres de ventes en ligne sur le site sont encore très limitées, avec seulement 200 biens proposés à ce jour.
Au-delà des offres en location ou en accession, le site propose aussi un certain nombre d'explications pédagogiques et pratiques sur les démarches et sur les questions les plus fréquemment posées. Par ailleurs, un moteur de recherche permet de procéder à une sélection des offres, en combinant le type de bien souhaité, le nombre de pièces et le budget maximum (hors aides). Une fonction de recherche avancée permet d'introduire des critères plus précis, comme la zone géographique de recherche, la surface minimale, les commodités (rez-de-chaussée, étage, balcon, ascenseur, gardien, parking...) ou encore le mode de chauffage (individuel ou collectif). Il est même possible de créer une alerte pour être informé de la mise en ligne de logements correspondant à ses attentes. 


Pour aller plus loin

Lire aussi