Lancement d'Eiffel Croissance Directe, un fonds de dette dédié aux PME de croissance


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Benjamin Griveaux, Secretaire d'Etat aupres du ministre de l'Economie et des Finances et Fabrice Dumonteil, President d'Eiffel Investment Group
© R.Gaillard / REA | Benjamin Griveaux, Secretaire d'Etat aupres du ministre de l'Economie et des Finances et Fabrice Dumonteil, President d'Eiffel Investment Group

Eiffel Investment Group, spécialiste du financement des entreprises, a officiellement lancé le 8 septembre 2017 le fonds Eiffel Croissance Directe, destiné à soutenir les PME de croissance. Ce fonds repose sur un partenariat avec la Direccte Ile-de-France. Cinq entreprises en ont déjà bénéficié pour des montants compris entre un et cinq millions d'euros. L'objectif est d'accompagner 100 opérations dans les prochaines années. L'engagement actuel de 115 millions d'euros devrait être porté à 300 millions d'euros en 2018. 

Figaret, Lucca, Talentsoft, Be Relax, Splio et Alphyr sont les premiers bénéficiaires du fonds Eiffel Croissance Directe officiellement lancé le 8 septembre 2017 par Eiffel Investment Group, spécialiste du financement des entreprises, en présence de Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances. Ce fonds obligataire a pour vocation de financer exclusivement les PME ayant plus de trois ans d'existence (de tout secteur et dans l'ensemble de l'Hexagone), dont le chiffre d'affaires est compris entre 5 et 100 millions d'euros et qui cherchent entre un et 10 millions d'euros.

L'objectif est de soutenir une centaine d'entreprises en phase de croissance pour un montant total estimé à environ 300 millions d'euros, soit "100 prêts à 100 PME dans les deux ou trois prochaines années", a précisé Fabrice Dumonteil, président d'Eiffel Investment Group. Le fonds propose de débloquer un financement en "moins d'un mois".

Une "Sainte Trinité miraculeuse"

Eiffel Croissance Directe, opérationnel depuis juin dernier, trouve son origine dans les travaux menés au sein du comité stratégique de filière dédié au numérique, sous l'égide du préfet de la région Ile-de-France et du conseil régional IDF dès 2014. Il rassemble des partenaires publics, privés et bénéficie d'une garantie européenne via le Fonds européen d'investissement (FEI).

Benjamin Griveaux a qualifié ce partenariat de "Sainte Trinité miraculeuse". Ces différents partenaires ont "réussi l'alchimie qui permet de résoudre les problèmes de financement des PME en France", a-t-il ajouté. Le principal investisseur est AG2R la Mondiale qui s'est engagé à hauteur de 10 millions d'euros. La Bred est également partenaire du fonds.

Besoins de financement rarement satisfaits

Pour ce lancement, le groupe BEI apporte, à travers le FEI, sa filiale, une première garantie de 50 millions d'euros. "Ce nouveau fonds va permettre de traiter une défaillance de paiement des PME", a souligné Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. Le but est de faciliter l'accès au financement des entreprises innovantes tout en attirant d'autres investisseurs au titre du programme InnovFin SME Guarantee Facility de la Commission européenne et du Plan Juncker.

"Avec ce fonds, nous faisons le pari de financer la croissance des entreprises (y compris les recrutements, la R&D, etc.) dans une démarche très complémentaire des financements classiques", a précisé Fabrice Dumonteil, président d'Eiffel Investment Group. La société Figaret qui accueillait dans ses locaux la manifestation espère, grâce au financement levé auprès du fonds Eiffel Croissance Directe, multiplier par quatre son chiffre d'affaires en trois ans (22 millions d'euros actuellement) et recruter plus de 200 salariés supplémentaires au cours des cinq prochaines années.
 

Lire aussi