Culture - Françoise Nyssen veut "un dialogue permanent" avec les collectivités


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© R. Beurrier / REA |

Alors qu'approche à grands pas la "Conférence des territoires", organisée au Sénat le 17 juillet et coprésidée par Emmanuel Macron et Gérard Larcher, la ministre de la Culture a reçu, le 11 juillet, les représentants des dix associations d'élus membres du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC), relancé en 2008 après cinq ans d'inactivité.
Lors de cette rencontre informelle, Françoise Nyssen a "réaffirmé son souhait d'une collaboration fructueuse entre le ministère de la Culture et les collectivités territoriales, qui seront pour elle des partenaires privilégiés". La ministre affirme sa volonté d'établir "un dialogue permanent" avec les collectivités, au niveau national via le CCTDC et les rencontres avec les associations d'élus, mais "aussi et surtout sur le terrain". Sur ce point, elle a précisé avoir demandé aux directions régionales des affaires culturelles (Drac) "d'avancer en coopération étroite avec les élus".
Les annonces précises sont renvoyées à une réunion formelle du CCTDC, qui se réunira "à l'automne" en séance plénière, autrement dit après les derniers arbitrages budgétaires. En attendant, Françoise Nyssen a d'ores et déjà proposé de "travailler à un nouveau cadre de contractualisation entre l'Etat et les collectivités, qu'elle souhaite plus dynamique et plus solidaire". La ministre n'a toutefois pas précisé si cela remettait en cause les "pactes pour la culture" initiés par Fleur Pellerin - le premier pacte a été signé avec Clermont-Ferrand il y a deux ans et demi (voir notre article ci-dessous du 30 janvier 2015) - et poursuivis par Audrey Azoulay.
Autre annonce complémentaire faite aux élus : Françoise Nyssen a confié au secrétaire général du ministère "la mission de réaliser, dans un premier temps et en lien avec les élus, un travail de recensement et d'évaluation des différents dispositifs de contractualisation existants".
 


Pour aller plus loin

Lire aussi