Mobilité - Strasbourg toujours dans le Top 5 européen des villes les plus favorables au vélo


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Pont Beatus Rhenanus, liaison Strasbourg Kehl, pont équipé d'une piste cyclable
© F. Maigrot / Rea | Pont Beatus Rhenanus, liaison Strasbourg Kehl, pont équipé d'une piste cyclable

Pour la deuxième fois, Strasbourg vient d’être classée au 4e rang des villes européennes les plus investies dans le vélo dans l’index du cabinet danois Copenhagenize Design Co spécialisé dans l’urbanisme cyclable. Considéré comme le palmarès de référence en la matière, il évalue les politiques cyclables mais aussi l’engagement associatif et les infrastructures de 136 villes de plus de 600.000 habitants dans le monde. Dans ce classement 2017, la métropole alsacienne arrive juste derrière Amsterdam qui a perdu la place de deuxième qu’elle occupait auparavant au profit d’une autre ville néerlandaise, Utrecht. Copenhague occupe toujours la première place et Malmö (Suède) la cinquième, juste devant Bordeaux. Par rapport au palmarès 2015, Paris se hisse de la 17e à la 13e place tandis que Nantes recule de la 7e à la 16e place. "Le jury a été sensible aux efforts soutenus que déploie Strasbourg pour s’adapter toujours plus aux nouveaux besoins et faire évoluer les services de Vel’Hop. Il a notamment salué la mise en œuvre de VéloStras et l’encouragement à l’utilisation de vélos cargos", s’est félicité dans un communiqué Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire en charge des mobilités alternatives. "Le jury a également relevé la variété des solutions proposées, l’uniformité des infrastructures et rappelé la 1ere place que Strasbourg continue d’occuper dans l’Hexagone, relevant le défi que lui lancent aujourd’hui d’autres villes françaises, a-t-il ajouté. Cette 4eme place est un encouragement à poursuivre sur le long terme notre politique en faveur des mobilités douces et à continuer d’imaginer des solutions innovantes qui jouent à la fois sur la qualité, la sécurité et l’économie."

Lire aussi