Environnement - Nicolas Hulot donne le coup d'envoi de la Semaine du développement durable


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© Ministère de la Transition écologique et solidaire |

Nicolas Hulot a donné lundi 29 mai le coup d'envoi de l’édition 2017 de la Semaine européenne du développement durable en France qui se tient jusqu’au 5 juin. "L'environnement, l'écologie ont parfois été caricaturés, malmenés, mais ces enjeux conditionnent tous les autres, de sorte que ce siècle sera solidaire ou ne sera pas", a déclaré le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, lors de son premier discours depuis son investiture. "Que met-on derrière l'expression développement durable ?", s'est interrogé celui qui ambitionne de réconcilier le pouvoir politique avec les enjeux de long terme de la préservation des ressources et de l'environnement. "Nous devons changer de société pour aller vers une société qui préserve, qui protège et qui partage, c'est cela le développement durable", a-t-il dit. L’ancien envoyé spécial pour la protection de la planète sous le quinquennat de François Hollande a expliqué qu'à la devise "liberté, égalité, fraternité", il aimerait ajouter : "solidarité, diversité, sobriété, humilité et dignité".
La Semaine du développement durable, dont c'est la quinzième édition, met cette année l'accent sur les objectifs de développement durable définis en 2015 par les Nations unies. Parmi ces 17 objectifs, figurent la réduction de la pauvreté et de la faim, la bonne santé et le bien-être, l'éducation, l'égalité entre les sexes, l'accès à l'eau et à l'énergie propres, à un travail décent, à l'innovation, la lutte contre le changement climatique. Ces objectifs sont une feuille de route pour que le développement "réponde aux besoins de tous", a indiqué Laurence Monnoyer-Smith, commissaire générale au développement durable. Ils valent pour tous les pays et ont été fixés pour 2030.

Plus de 1.200 projets recensés

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a recensé plus de 1.200 projets en France poursuivant un ou plusieurs de ces objectifs et les met en avant pendant toute cette semaine. "Tous les types d'acteurs sont mobilisés, administrations, entreprises, société civile... c'est une nouvelle manière d'agir", a souligné Laurence Monnoyer-Smith, en mettant en avant "la logique de partenariat". De nombreuses collectivités organisent des évènements pour l’occasion. Visites de stations d’épuration, de réseaux de chaleur, de serres, de jardins et de ruchers municipaux, village des solutions durables, restitution d’Agenda 21, conférences, projections de documentaires, balades-découvertes, sensibilisation au tri et au recyclage des déchets, ateliers éco-gestes et économies d’énergie, prêt de véhicules électriques à des particuliers, inauguration d’un éclairage public rénové… : sur tout le territoire, les initiatives des communes et des intercommunalités sont extrêmement variées.
Comme chaque année, Stoppub.fr profite aussi de la Semaine du développement durable pour proposer à tous les citoyens qui ne veulent plus recevoir de prospectus publicitaires de bénéficier d’un autocollant stop pub gratuit en se rendant sur son site internet www.stoppub.fr. En allant dans l’espace qui leur est réservé sur ce site, les collectivités locales qui veulent entrer dans la démarche peuvent également demander à se fournir en autocollants Stop pub et à bénéficier du fonds déchets proposé par l'Ademe dans le cadre de l'application de la loi de transition énergétique.

Lire aussi