Développement des territoires - Un référentiel commun pour le métier de développeur économique territorial


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

© Pierre Gleizes/REA |

Six fédérations d'employeurs ont publié, jeudi 13 avril, un référentiel des compétences des développeurs économiques territoriaux. Fruit d'un travail de près d'un an et demi, il vise à recenser et décrire les missions-types, savoir-faire et connaissances des développeurs économiques. Avec comme objectif la formalisation d'une définition partagée de ce métier et un développement de la formation, initiale mais surtout continue.

La loi Notr a renforcé les responsabilités des régions et des intercommunalités en matière de développement économique. Afin d'accompagner cette évolution, et d'aider les élus et les recruteurs territoriaux, six fédérations d’employeurs* viennent de publier, avec le soutien de la Caisse des Dépôts, un référentiel commun des compétences des développeurs économiques. Il vise à recenser et décrire les missions-types, savoir-faire et connaissances des développeurs économiques. Les membres du groupe ont identifié sept domaines d’activité stratégiques, qui incluent notamment la conduite et l'évaluation des projets économiques territoriaux et la gestion prévisionnelle et territoriale des emplois et des compétences.
Ce référentiel a quatre grands objectifs : identifier les missions et compétences des développeurs économiques afin d’accompagner la réorganisation de l’ingénierie d’appui dans les territoires, faciliter le recrutement des développeurs économiques et les mobilités professionnelles des salariés entre les secteurs public, parapublic et privé, engager une réflexion sur les évolutions prospectives des métiers et sur les positionnements des développeurs économiques, et enfin, développer et renforcer une offre de formations et la reconnaissance mutuelle de ces qualifications professionnelles.

Cartographie des compétences

Par ailleurs, il devrait permettre d’aider les recruteurs à établir la cartographie des compétences professionnelles à mobiliser pour la conduite des politiques de développement économique dans les territoires. Il pourra ainsi accompagner la réorganisation et la montée en gamme de l’ingénierie d’appui au développement économique inscrit à l’agenda des conférences territoriales de l’action publique (CTAP) par la loi Notr.
Les fédérations d’employeurs souhaitent diffuser très largement ce référentiel de compétences au sein de leurs réseaux respectifs, auprès du service public de l’emploi, des instances de la fonction publique territoriale (CNFPT et CSFPT) et aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche, avec lesquels un dialogue doit désormais s'engager. D’autres initiatives sont envisagées pour accompagner l’organisation d’une communauté professionnelle. Il s'agit notamment de l'appui à la mise en réseau des développeurs économiques, d'une réflexion sur la création d’un titre professionnel, ou encore du soutien à des travaux de recherche scientifique, nécessaires pour objectiver ce champ d'activité, précise Olivier Crépin, responsable développement économique à l'Assemblée des communautés de France (ADCF), interrogé par Localtis.

* Assemblée des communautés de France (ADCF), Cner (fédération des agences de développement économique), CCI France, Initiative France (réseau national des plateformes Initiative France), Alliance Villes Emploi (réseau national des collectivités territoriales déléguées aux politiques de l’emploi et de l’insertion, des Maisons de l’emploi et des plans locaux pour l'insertion et l'emploi), France Clusters (réseau national des pôles de compétitivité, business clusters et réseaux d'entreprises).

Lire aussi