Sports - Plan Héritage 2024 : le CNDS a déjà retenu 82 projets d'équipements sportifs de proximité


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Aire de fitness de plein air
© fotolia | Aire de fitness de plein air

Le déploiement des plans en faveur, d'une part, des territoires via le "plan Héritage 2024", et d'autre part, en faveur des équipements sportifs en outre-mer et en Corse sera immédiat. Telle est la principale décision du conseil d'administration du Centre national pour le développement du sport (CNDS), tenu mardi 28 février.
L'Etat avait acté l'octroi de 20 millions d'euros à l’héritage de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2024. Sur cette somme, 10 millions étaient destinés à la construction d'équipements sportifs de proximité innovants sur l’ensemble du territoire. L'appel à projets pour ces équipements légers, gratuits et ouverts à tous "a connu un grand succès", selon un communiqué du ministère des Sports. 82 projets ont ainsi été retenus au titre de la première session d'attribution des subventions. Une seconde campagne se clôturera en avril, avant la tenue, à la demande de Patrick Kanner, ministre des Sports, et de Thierry Braillard, son secrétaire d'Etat, d'un conseil d’administration exceptionnel, spécifiquement circonscrit aux derniers enjeux financiers de la candidature Paris 2024.
Par ailleurs, conformément aux engagements pris dans le cadre du projet de loi de finances 2017, le CNDS a également adopté un plan de soutien de 10 millions d'euros par an qui répondra "de façon volontariste" aux besoins des territoires ultramarins et de la Corse. Ce plan privilégiera les opérations légères de rénovation et les équipements de proximité dans ces territoires qui cumulent déficit en équipements sportifs et forte croissance démographique. Dans ce cadre, le conseil d'administration du CNDS a d'ores et déjà retenu 36 dossiers.
 

Lire aussi