En bref - Réforme du stationnement : l'urgence est déclarée


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

L'Association des maires de France (AMF), l'Assemblée des communautés de France (ADCF), France urbaine, le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) et Villes de France ont envoyé un courrier commun aux quelque 840 communes concernées par la réforme de la décentralisation du stationnement payant sur voirie, a annoncé le Gart ce 16 février.
Dans leur lettre datée du 25 janvier 2017, les associations d'élus, soutenues dans leur action par la mission interministérielle pour la décentralisation du stationnement (Mids), attirent l'attention des maires sur l'urgence d'engager la préparation de cette réforme qui entrera en vigueur au 1er janvier 2018. Le courrier précise également l'importance des différents chantiers techniques à engager : élaboration du barème tarifaire de la redevance de stationnement, fixation du montant du forfait de post-stationnement (FPS), définition des modalités de gestion des recours des automobilistes, etc. Les cinq associations d'élus soulignent qu'elles continuent leur mission d'accompagnement des collectivités dans leurs réflexions afin qu'elles soient prêtes pour l'échéance de janvier 2018.
Lors de la cérémonie des vœux du Gart le 11 janvier dernier, son président, Louis Nègre, avait déjà alerté sur les risques d'impréparation de certaines collectivités et demandé à l'Etat de lancer au plus vite la campagne de communication prévue sur la réforme.

Lire aussi