L'Etat devrait être "proche" de l'objectif de 10.000 apprentis fin 2017


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Intervention de François Hollande
© Présidence de la République - F. Lafite | Intervention de François Hollande

Lors d’un point d’étape organisé à l’Elysée le 13 février sur l’apprentissage dans la fonction publique, le président de la République a annoncé que la fonction publique de l'Etat (FPE) avait recruté  8.300 apprentis en 2016. Si la mobilisation pour l’apprentissage lancée en 2014 a porté ses fruits, l’objectif des 10.000 apprentis qui avait été initialement fixé pour septembre 2016 n'a pas été atteint. François Hollande a estimé que la FPE en serait "proche" à la fin de l'année 2017. Il s'agit d'un enjeu "démographique" et de diversité, pour les trois versants de la fonction publique, a pour sa part rappelé la ministre Annick Girardin.

"L’Etat doit être un employeur exemplaire et pour cela, il doit accueillir des apprentis. L’Etat doit être exemplaire dans le renouvellement des générations, des recrutements, de la formation, de la qualification et le développement des compétences", a insisté le président de la République, François Hollande, le 13 février à l’Elysée, face à 300 jeunes accueillis en apprentissage dans les services de l’Etat, mais aussi les fonctions publiques territoriale et hospitalière.
En présence de de la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, et de la secrétaire d’Etat à la Formation professionnelle et à l’apprentissage, Clotilde Valter, le chef de l’Etat a annoncé que 8.300 apprentis avaient été accueillis par les services de l'Etat en 2016 - pour 50% à l’Education nationale - sur des métiers très divers allant de l’informatique à la cuisine en passant par la communication et la puériculture.

Un "enjeu démographique" et de diversité

Le gouvernement, souhaitant faire de l’Etat un "employeur exemplaire", avait lancé en juillet 2014 une mobilisation avec pour objectif le recrutement de 10.000 apprentis en septembre 2016. Le plan mis en oeuvre depuis deux ans a donc porté ses fruits, amenant ce dernier à plus que décupler le nombre de jeunes accueillis depuis cette date, même si l'objectif n'a pas été atteint. François Hollande a toutefois estimé que les services de l'Etat devraient en être "proches" fin 2017. En 2015, dernière année pour laquelle l'on dispose de statistiques sur le sujet, les collectivités avaient pour leur part, conclu quelque 6.500 contrats d'apprentissage, soit 10% de moins qu'en 2014 (voir ci-dessous notre article du 24 novembre 2016).
Pour la fonction publique, il s’agit aussi de renouveler ses effectifs. "La fonction publique ne compte que 14,5% d’agents de moins de 30 ans et 5% de moins de 25 ans ! Il y a un enjeu démographique et un enjeu de renouvellement pour nos administrations, que ce soit à l’Etat, à la territoriale ou dans l’hospitalière : il faut que notre fonction publique soit ouverte aux jeunes", avait auparavant souligné Annick Girardin, rappelant à cet égard les actions mises en œuvre par le gouvernement pour améliorer l’attractivité de la fonction publique et en faciliter et diversifier l’accès, en particulier dans le cadre de la loi Egalité et Citoyenneté (voir ci-contre notre article du 28 novembre 2016). 
Dans cette même optique, le rapport d’Olivier Rousselle sur les écoles de service public et la diversité sera remis au Premier ministre jeudi 16 février, à l'occasion d'un déplacement à Strasbourg (voir ci-dessous notre article du 3 mars 2016).

Lire aussi