Territoires Conseils

A Moissac et dans douze communes alentour, levons le pouce et covoiturons !


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

La ville de Moissac a mis en place un dispositif de covoiturage facilitant les déplacements des habitants, notamment des plus jeunes. Cette initiative écologique et citoyenne de covoiturage essaime dans les collectivités voisines.

"Au mois de janvier 2010, des jeunes sont venus nous voir pour nous faire part de leur problème de déplacement", raconte Alain Jean, conseiller municipal de Moissac (13.000 habitants) chargé du développement durable. "Contraints de pratiquer l’auto-stop, ils se plaignaient de ne plus être pris par les automobilistes. Nous avons réfléchi aux solutions possibles. Le problème venant essentiellement du sentiment d’insécurité vécu par les automobilistes face aux auto-stoppeurs, nous avons décidé de mettre en place un dispositif qui permet de structurer, cadrer et sécuriser les relations entre passagers et automobilistes, sur le principe du covoiturage."
Opérationnel depuis octobre 2010, "Covoiturons sur le pouce" a d’abord été mis en place sur la ville de Moissac, puis s’est très vite étendu à d’autres communes et communautés de communes. Aujourd’hui, douze collectivités participent à l’opération et chacun des acteurs, collectivités, usagers, automobilistes et passagers, utilisent ce service sous leur propre responsabilité. De même que chaque collectivité concernée maîtrise ses choix : emplacements des arrêts, moyens de communication...
Le principe est simple : les usagers intéressés s’inscrivent dans un lieu public ouvert à cet effet (mairie, syndicat d’initiative, CCAS…) et signent une charte de bonne conduite. Des documents leur sont alors remis : une carte de membre, un livret d’information sur les moyens de transports ainsi qu’un brassard ou un autocollant qui leur permettront de se faire identifier sur les "Arrêts sur le pouce" emplacement signalés pour le covoiturage. Ces dernières sont en général des arrêts de bus, affichant le logo "Covoiturons sur le pouce".

Prendre le temps nécessaire

Au bout d’un an, fin 2010, le service compte quelque six cents inscrits. Pour l’instant, plus d’automobilistes que de passagers. "Mais l’équilibre sera progressivement atteint, assure le conseiller municipal. Le temps est une condition essentielle pour la réussite d’une telle initiative, car les usagers ne changent pas rapidement leurs habitudes. Nous prévoyons que le dispositif fonctionnera comme nous le souhaitons en 2012." L’élu en est convaincu, la fréquentation va s’amplifier, surtout si la communauté d’agglomération de Montauban décide de rejoindre le dispositif.

Communiquer pour faire connaitre le dispositif : un projet d’association entre collectivités

"D’ici là, il nous faut faire connaître le dispositif. C’est pourquoi nous investissons beaucoup dans la communication et l’information." Une réflexion est en cours pour créer une association entre les collectivités partenaires de manière à mieux développer l’information et la communication. L’agent du service chargé de l’environnement de la ville de Moissac, actuellement chargé de cette mission, pourrait intervenir sous l’égide de cette future association.


Société d’autoroute, commerces… : des partenaires divers soutiennent

Plusieurs partenaires de la région sont intéressés par notre initiative. A Moissac, commerçants et supermarchés participent : information, animations, arrêts sur parkings. Un projet est en discussion avec la Société des autoroutes de France pour créer des arrêts aux entrées d’autoroute. Cette expérience est bien médiatisée. Elle a aussi été présentée lors d’une manifestation organisée par le Sicoval, communauté d’agglomération de Toulouse Sud-Est et une intervention est prévue au travers du Réseau des villes et territoires durables de Midi-Pyrénées*. "‘Covoiturons sur le pouce’ est non seulement une opération conforme aux objectifs du développement durable, mais c’est aussi une initiative citoyenne", conclut Alain Jean.


Xavier Toutain, Agence Traverse, pour la rubrique Expériences site www.mairieconseils.net

* Réseau de collectivités qui se sont engagées dans des démarches de développement durable, initié et animé par l'agence régionale pour l'environnement Midi-Pyrénées (Arpe).

 

Contacts

Ville de Moissac
3 Place Roger Delthil
82200 Moissac


Tél. : 13000

  • Alain Jean
  • Vice-président de la commission environnement-cadre de vie
  • Tél. :  05 63 04 63 98
  • nvironnement@moissac.fr
  • Jean-Paul  Nunzi
  • Maire

Pour aller plus loin