Gilles de Robien signe un schéma prospectif de l'organisation du territoire scolaire dans le Cantal


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Gilles de Robien a signé le 12 juin à Massiac (Cantal) un schéma départemental prospectif de l'organisation du territoire scolaire avec le président de l'association des maires du Cantal, Alain Filhol, et le préfet du département, Jean-François Delage. Cette convention permet aux écoles implantées en milieu rural de se regrouper dans le cadre des communautés de communes au lieu de subir les fermetures et ouvertures de classes décidées annuellement par le seul rectorat au moment de l'établissement de la carte scolaire. Selon le ministre de l'Education, la communauté de communes, "lorsqu'elle existe", est "l'échelon approprié pour définir une cartographie prospective des implantations scolaires et périscolaires". Les signataires s'engagent à favoriser le développement du travail des écoles en réseau et espèrent "améliorer l'offre éducative en milieu rural". Ce travail en réseau s'appuiera notamment sur l'utilisation des TIC comme un lien pédagogique entre les écoles mais aussi comme support de communication privilégié entre les écoles, les inspections départementales de l'Education nationale et l'inspection académique.
"La convention signée à Massiac est la première portant sur tout un département", a précisé Gilles de Robien. En 2002, le transfert de la compétence scolaire et périscolaire à la communauté de communes de Sud Revermont  (Jura)  portait  sur 18 communes.  "Les futures demandes de subventions des communautés de communes ou des communes signataires du schéma seront examinées prioritairement par la préfecture", a indiqué le ministère.

 

C.F.